Bienvenue à toi et merci de ton inscription !
Nous espérons vraiment que le forum te plairas
et que tu y trouveras ta place ! ♥️
Votre groupe doit gagner !
N'oubliez pas de recenser vos points ICI afin de faire gagner votre maison
à la fin du mois ! Vous pourrez ensuite dépenser vos points ICI
Envie de Rp ?
Rendez-vous ici afin de demander des rps ! Et pour en avoir un
avec un partenaire au hasard, il faut s'inscrire ici
Les membres du mois !
Bravo à nos deux membres du mois Jesus D. Moreno et Mary McDonald !
Le groupe du mois !
Bravo à vous les Serpentards ! Vous avez durement gagné
votre place de groupe du mois !

Partagez | 
 

 Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


Message(#)Sujet: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Mar 16 Aoû - 5:26


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël


Voilà maintenant quelques heures que Lily endossait son rôle de Préfète en chef avec perfection. Elle avait accueilli ses jeunes Gryffondors après la répartition et un bon repas. Pour certains , leurs petits yeux étaient tout petits et tout rouge, pour d'autres se fut plutôt l'excitation qui régna. Ses futurs sorciers l'auraient presque fait fondre sur place. Bien-sûr au moment du repas, elle y croisa aussi le groupe des maraudeurs, surtout Potter. Il n'avait pas cessé de la dévorer du regard. Lorsqu'elle remarqua l'impatiente de ses petits nouveaux, elle fit le nécessaire comme son nouveau poste l'exigeait .

- Les élèves de première année de Gryffondor! Veuillez me suivre s'il vous plait! Restez groupé!

Au cours de la balade rapide au sein de châteaux, Lily les emmena jusqu'à la salle commune des rouges et or . Elle leurs annonça des divers endroits où ils n'avaient pas accès, les conseilla sur le caractère un peu lunatique des escaliers, comme les renseigna sur le mot de passe et la salle commune des Gryffondors . Elle leur expliqua l'accès au dortoir pour les filles et aussi celui des jeunes hommes. Lily essaya en vain de répondre un groupe de questions. Et ce qu'elle préférait surtout! c'était leurs regards émerveillés quand ils rentrèrent dans leur salle commune.

Après cette visite express, elle leur annonça aussi qu'elle ne leur laisserai pas une seconde de répits sur le règlement. Elle n'hésiterai pas non plus à leur enlever des points si l'un d'eux venaient à sortir après le couvre feu. Et la jeune femme annonça le déroulement pour les cours de demain matin . Après quelques soupires et quelques râlements, Lily les laissa à la magie de Poudlard, ce soir beaucoup s'endormiraient avec des étoiles pleins les yeux.

Contrairement à d'autres Gryffondors, Lily se dépêcha à rejoindre sa prochaine tâche. Grand nombre d'élèves s'étaient déjà rentrés à leurs dortoirs. Le couvre-feu approchait rapidement et la jeune femme en profita pour aller se changer dans sa nouvelle chambre. Une pointe de regret vint à lui serrer le cœur, maintenant qu'elle avait sa chambre, Lily ne pourrait plus partager sa chambre avec ses amies. Alors, quelque part ça la dérangeait. Mais rien ne l'empêcherai de profiter de ses amies et de la salle commune lors des pauses et des week-end.

De ce pas, un peu plus motivée, la sorcière devait rejoindre son homologue masculin dans les couloirs du sous-sol. Cet endroit ne l'enchantait guère, il fallait l'avouer. De plus, elle ne l'avait croisé que partiellement dans le train. Alors, quand elle sut que son homologue était partisan de la maison des serpents vicieux, le pressentiment de la née moldue fut " la soirée va être catastrophique"Elle essaya de tout ce qu'elle put pour s'en dissuader. Il ne s'agissait là que d'une ronde, rien de bien méchant. Quand, la petite personne qu'était Lily arriva dans les couloirs du sous-sol, la jeune femme s'impatienta bien rapidement. N'étant pas rassurée, même après ses six années à Poudlard, la sorcière aurait préféré le terrain de Quidditch que les souterrains où les serpentards régnaient. Le côté sombre de ses couloirs, ne l'aida pas non plus dans son pressentiment. Après y avoir remédié d'un sortilège au nom de Lumos, La jeune Evans de septième et dernière année attendait simplement son homologue masculin, en espérant que celui-ci n'aurait pas de retard pour la première ronde de l'année.

Les divers petits bruits, les bocaux d'animaux et l'aspect un peu lugubre de ce couloir donna la chair de poule à la jeune femme . Lily arriva dix minutes en avance. Après mûre réflexion, elle se demandait, si, elle n'aurait pas croisé son homologue à leur appartement. Sauf que la jeune femme rentra si vite et repartit à la même vitesse qu'elle ne resta pas bien assez longtemps, pour savoir ou non, si son collègue serait présent dans l'appartement.

Lily était du genre à ne pas trop se faire remarquer. Bien qu'elle partageât son environnement avec un serpentard de la même année qu'elle. Lily se trouva pire qu'une petite souris dans la soirée. Le peu de passage dans son nouvel environnement resta tout aussi discret et s'arrangeait toujours à ne pas le croiser. Drôle de concepts, concluront ses amies, si elles avaient été là. L'heure se présenta très rapidement, toujours accompagnée de sa baguette et de son sortilège Lumos. La jeune femme espéra que le jeune homme ne tarde pas. Peut-être distinguera-t-elle les pas de son futur collègue ?  



©Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 2231 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Mer 17 Aoû - 22:21


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël
Une nouvelle année ce qui voulait dire une nouvelle nuée de problème. Mais bon, pour l’instant, tout se passait pour le mieux tout ça parce qu’ils n’était qu’à la fin de la cérémonie d’ouverture, celle avec le choixpeau qui repartissait les différents premières années dans les différentes maisons. Donc, le fait d’y assister était pas vraiment dérangeant. En plus, ça lui laissait le temps de rester avec Soan et Jesus, donc, c’était plutôt pas mal comme cérémonie quand on y réfléchissait bien. Mais bien évidemment, elle s’était finie bien rapidement pour le grand malheur de Raphael, ce qui voulait dire qu’il allait devoir commencer à montrer l’endroit à toutes les premières années. Il se levait donc, après avoir salué ses amis. « Allez les nouveaux, tout le monde me suit. » Avait-il dit assez rapidement avant de commencer à faire le tour du château, donnant le plus d’information qu’il pouvait sur chaque étage. Il avait ensuite fini par la salle commune des Serpentards dans les sous-sol, donnant le mot de passe avant de finalement leur montrer comment ils étaient sensé entrer dans le dortoir des filles ou des garçons. Il se mettait ensuite en face d’eux tous, croisant ses bras sur ses hanches. « Et n’oubliez pas les enfants, si vous faites des conneries qui viendraient à retirer des points à notre maison, je vous botterais le cul à tous. » Dit-il d’un ton sérieux. « Compris ? »

C’était après cela qu’il avait décidé de revenir dans ses appartements, il avait encore un peu de temps avant qu’il n’ait besoin de faire ses rondes, donc il avait simplement décidé de se poser sur son lit afin de lire un peu. Il allait devoir aller rencontrer celle qui était Préfet avec lui, une Gryffondor apparemment. Il était tellement enjoué, il avait tellement hâte de la rencontrer, c’est fou. Vous remarquez l’ironie ? Oui, parce qu’en réalité, il n’avait pas du tout envie de la rencontrer, il trouvait cela déjà éprouvant alors qu’il ne l’avait même pas encore vue. Mais il fallait dire que, d’après plusieurs personnes, c’était Lily Evans, une sang de bourbe Gryffondor, tout ce qu’il ne supportait pas en réalité donc bon… La seule idée de devoir faire des rondes avec elle lui donnait envie de se taper la tête contre un mur… Qui sait, s’il se tapait la tête assez fort, peut-être qu’il tomberait dans les pommes et n’aurait pas besoin de la rejoindre.

Après quelques temps, il regardait l’heure, il était l’heure à laquelle il était sensé la rejoindre dans les sous-sol. Du coup, il serait peut-être légèrement en retard. Tant pis. Il se levait et commençait à marcher vers les sous-sol d’un pas nonchalant. Le chemin ne fut pas long et avant même qu’il ne s’en rende compte, il était dans les couloirs de sa maison, ceux qu’il connaissait si bien. Certaines personnes avaient la trouille dans ce genre d’endroit, va savoir pourquoi. Certes, il ne faisait pas vraiment chaud et la décoration était plutôt spéciale mais de là à avoir peur ? Il fallait être une petite nature tout de même. Mais bon, il fallait croire que beaucoup de gens étaient de petites natures. Il faisait tout de même sombre dans ce couloir étant donné qu’il n’y avait pas de fenêtre, ce qui le poussait à brandir sa baguette. « Lumos. » Avait-il soufflé et maintenant que tout était beaucoup plus éclairé, il remarquait qu’il n’était plus très loin de la jeune femme et qu’elle avait employé le même sort.

Une fois à sa hauteur, il ne pu s’empêcher de croiser ses bras sur son torse, la regardant de haut en bas avec un regard presque répugné. Il ne la connaissait pas mais savait déjà qu’il n’allait pas l’aimer du tout. « Bonsoir, Evans. » S’était-il contenté de dire en la regardant dans les yeux.

©Justayne


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Mer 24 Aoû - 2:15


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël


Lily continua à arpenter le couloir, la baguette toujours fonctionnelle. La lumière éclairait suffisamment le chemin de la gryffondor qui était passée d'un sentiment peu rassuré à de l'impatience même. Son homologue masculin n'était toujours pas là. Il fallait bien admettre que la jeune préfète était arrivée en avance, mais son collègue de ronde avait du retard, rien de tel pour mettre lily en rogne. Alors, son pas se fit plus ferme, elle essaya de ne pas faire attention aux détails du couloir des serpentards. Finalement, son cher homologue arriva avec cinq minutes de retard. Ses cinq minutes de retard qu'elle ne pouvait pas tolérer.

« Bonsoir, Evans. »

Il l'observait comme si elle était une moins que rien, Lily se renfrogna et reconnu rapidement son homologue masculin . C'était l'un de ses stupides serpentard, et encore elle était polie en pensant ça , non enfaîte l'un de ses abrutis de serpentards qui ne méritai pas d'être dans cette école de sorcellerie. Elle le connaissait de vue, lors des travaux effectués en binome pour les potions. Et la manière dont il la détailla, Ah non! elle n'en revenait pas, c'est d'ailleurs d'une façon un peu sèche qu'elle lui répondit. La rousse ne se gênerai certainement pas devant cet abruti.

« Bonsoir, Quesero »

Finalement, la gryffondor souffla doucement pour se calmer, ils devaient surveiller l'étage du sous-sol . Les autres binomes se trouvaient sur les divers étages. Encore une soirée qui commençait à merveille. Lily en avait déjà marre, juste en voyant la tête de son homologue. Celui-ci semblait partager le même sentiment qu'elle, vu l'expression de son visage. Elle abaissa sa baguette pour que celle-ci n'éblouisse pas son homologue masculin et ne sortit pas un mot de plus. Limite, la jeune femme préférait avoir Potter comme collègue de ronde. Il aurait été un peu plus supportable, même s'il la portait sur les nerfs dans les cinq minutes où elle le voyait et que son éternelle arrogance revenait au grand galop . Lily se donna une bonne claque mentalement, elle devait reprendre son sang froid. Ils allaient se côtoyer toute l'année, mais en plus de ça, ils partageaient un appartement tous les deux. Donc ils devront trouver un terrain d'entente rapidement. Pour commencer, la jeune Evans ne serait pas souvent aux appartements, elle séjournerai plus souvent dans sa salle commune, du moins elle ferait tout pour ne pas être très présente . Et dans un deuxième temps, avec l'approche des examens, la jeune femme serait plus souvent à la bibliothèque qu'à trainasser dans le château. Donc, elle ne croiserai pas souvent son homologue masculin, seulement durant leurs rôles de surveillances se répéta intérieurement la petite rousse.

Chose dite, chose faite, la jeune femme tourna le dos à son homologue et commença sa ronde . Elle essaya de ne pas penser à l'envers du décor qui fut encore plus bizarre en présence d'un serpentard. Pour se changer les idées, elle revoyait ses petits visages émerveillés lorsque les premières années sont entrées dans leur salle commune. C'était tout simplement magique pour lily, car de nombreux souvenirs refirent surface à ce moment-là. Mais où était donc passé sa première année à Poudlard ? Tellement de choses avaient changé depuis cette période. Là où l'innocence même de la jeune femme avait débuté, elle se terminerai cette année avec les examens. Oui, Lily était retournée à sa nostalgie et ses souvenirs bien enfouis. Seulement, elle y serait volontiers restée si une voix ne l'aurait pas dérangé. Une voix d'un certain garçon qui mesurait une tête de plus qu'elle et qui osa lui sortir une phrase. Cette voix bien grave, elle la détesta bien à ce moment-là . Qu'est ce qu'il lui voulait encore? Déjà qu'il a été en retard pour la première ronde, deuxièmement, il la regardait comme si elle avait la peste et maintenant il osait lui parler . Par politesse, elle tourna la tête pour l'écouter, et le regarda dans les yeux.


©Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 2231 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Ven 26 Aoû - 20:53


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël
Il l’observait de la tête aux pieds, un léger sourire en coin sur les lèvres. Il avait l’impression qu’il l’avait déjà énervé alors qu’il n’avait presque rien fait. Il appréciait tout de même ceci. C’était vraiment drôle à voir. Mais en tout cas, c’était réellement ce qu’il avait eut envie de faire. La mettre en rogne. Il voulait tellement l’énerver pour ne pas avoir besoin de l’avoir dans les pattes. Il aurait tellement préféré avoir une Serdaigle en tant que partenaire de ronde ou bien même une Gryffondor ou une Poufsouffle du moment qu’elle n’était pas comme elle. Sérieusement, pourquoi est-ce-qu’il avait fallu qu’il tombe sur une Gryffondor amie avec Cassiopée et les autres blaireaux que sont James et toute sa petite bande et qu’en plus, c’était une sang-de-bourbe. Il avait gagné le Jackpot. Vraiment. Il ne put s’empêcher de rouler des yeux en entendant son ton sec. Madame se permettait donc déjà de lui parler de la sorte ? Pour qui se prenait-elle à lui parler comme ça ? Normalement, c’est lui la personne froide et hautaine. Personne ne pouvait le prendre à ce petit jeu-là. Surtout pas quelqu’un comme Lily Evans. « Tu as l’air si chaleureuse. » Ironisait-il, un sourire hypocrite sur les lèvres. « Moi qui pensait que les Gryffondors étaient de réels rayons de soleil. » Ajoutait-il, toujours le même sourire sur les lèvres alors qu’il gardait les bras croisés sur son torse.

Il finissait par se remettre à marcher d’un pas assez lent, roulant des yeux en remarquant que cette satanée rouquine était partie sans lui. Franchement, pour qui elle se prenait ? Pour la reine du monde ou une connerie dans ce genre-là ? Et bien, encore une fois, il ne la laisserait pas se faire passer pour la meilleure fille du monde. Sinon, il risquait rapidement de s’énerver contre elle et lui lancer un petit Crache-Limace. Histoire de lui faire comprendre la leçon. Histoire de lui faire comprendre à qui elle avait affaire. Il marchait derrière elle, usant toujours du sort de Lumos. « Tu aurais pu m’attendre à la place de commencer à marcher sans même prévenir. » Grognait-il avant de sourire en coin en la voyant tourner la tête et c’est à ce moment qu’il réalisait que la jeune femme était réellement petite. Elle faisait une tête de moins que lui et c’était vraiment étonnant. Habituellement, tout le monde est plus grand que lui. Donc trouver une naine, ça lui faisait assez plaisir en réalité. « Tu aurais pu dire de suite que tu voulais que nos chemins se séparent, j’aurais exécuté ça avec grand plaisir, sang-de-bourbe. » Dit-il d’un ton glacial, voulant lui montrer à quel point il la méprisait déjà alors que seul quelques mots avaient été échangés entre eux mais il n’y pouvait rien. Il était d’un naturel méprisant. Et méprisable aussi. Et puis, ce qu’il ressentait pour elle, cette méprise, c’était physique. Il avait juste eu à savoir qui c’était et à la regarder une seule fois pour savoir qu’il n’avait même pas envie de la connaître plus que ça.

©Justayne


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Jeu 8 Sep - 0:10


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël


« Tu aurais pu m'attendre à la place de commencer à marcher sans même me prévenir »

Voilà sa maudite parole qui l'enlevait de ses pensées. Mais bien sûr, elle allait attendre sagement son homologue masculin, qui ne semblait pas plus l'apprécier que ça, pour peut-être lui faire un brin de conversation ou bien l'ignorer pendant une bonne partie de la ronde. Finalement, la discussion commençait même plus que bien !
« Tu aurais pu dire de suite que tu voulais que nos chemins se séparent, j'aurais exécuté ça avec grand plaisir, sang-de-bourbe »
Ses paroles furent d'une froideur tellement glaciale que Lily en aurait eu la chair de poule si elle n'avait jamais supporté les états d'âme de ses sorciers méprisants. Oh oui, cela se voyait qu'il ne l'aimait pas. Sauf qu'il allait devoir faire avec. Soit il trouvait un terrain d'entente soit il réglait tout ça ici et maintenant. La jeune femme esquissa un petit sourire de merdeuse [sans doute]. Elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire par rapport à la réaction de son homologue. La lionne, qui vivait en elle, resurgissait de façon bien insolente à l'égard de ses bons à rien, qui se croyaient supérieurs à elle. Et voilà que cette insulte revenait aussi vite à la demoiselle. Cette expression, qui l'avait de nombreuses fois énervée ne l'agacerait pas ce soir, mais Evans ne se gênerait certainement pas pour lui répondre d'abord avec ironie comme il l'avait fait peu de temps avant.

« Oh pardon ma crétine de majesté. Il me semblait déjà que ma présence vous déranger alors par précaution et pour ne pas vous ennuyer plus.  Oh la grandeur d'abrutie que vous êtes, j'ai préféré prendre les devants. Mais soit dit en passant. Mon abruti d'homologue, qui n'apprécie guère ma présence, a réussi à arriver en retard dès le premier jour. Alors, je me demande, si sa grandeur connaissait le respect et la politesse ? »


Elle reprit sa respiration avant de parler plus normalement cette fois-ci

« Car je me demande sérieusement, si on te l'a appris. Je ne suis peut-être pas l'homologue désiré que tu aurais voulu. Mais je ne suis pas non plus un morceau de viande que tu peux dévisager comme un lycanthrope. Excusez-moi de ma joie à t'avoir en coéquipier. On fait quoi ? »

Lily le regarda toujours aussi calme, la baguette prête à se défendre, s’il tentait le moindre sortilège. Oui, c'est bien ce que Potter avait pu lui apprendre durant ses années. Quand on avait l'obligeance de dire les quatre vérités à des sorciers, et principalement aux serpentards, ils avaient le don de vous affronter comme des tapettes, soit des sortilèges lançaient dans le dos, ou encore une humiliation devant leurs congénères En bref, des représailles  qui ne furent guère très sympathique. La jeune sorcière venait de se lâcher, mais cela faisait du bien ! Elle ne le regrettait certainement pas ! La rousse savait forcément qu'elle aurait le droit à un retour d'où le fait de sa méfiance et d'être prête à agir s’il osait lancer un sortilège.Sa baguette était prête pour un éventuel sort. Son intuition lui disait clairement de fuir, sa petite voix lui annonçait de le remettre à sa place. Que faire ? La gryffondor était prise entre deux choix, mais la meilleure était sans doute de l'affronter. Un jour ou l'autre, ils allaient devoir mettre les choses au clair. Pourquoi pas maintenant




©Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 2231 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Jeu 8 Sep - 23:10


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël
Il haussait un sourcil en l’écoutant parler, ses bras croisés sur son torse. Il ne voyait pas à quoi cette garçon pouvait bien penser avec ce sourire à la con, ce sourire d’emmerdeuse. Ce sourire qui donnait l’impression qu’elle se sentait supérieure. Ce sourire qui lui donnait juste envie de lui lancer un sort, genre crache limace ou quelque chose d’autre. Quoi que ce soit qui pourrait effacer cette expression de son visage. Oui, parce qu’il avait l’impression qu’elle allait bien rapidement l’ouvrir et que du coup, il n’allait pas se priver de lui répondre. Plus amèrement, plus méchamment. Et bien entendu, en étant toujours un peu plus insultant à chaque fois. Juste parce qu’il ne supportait pas quand quelqu’un lui répondait. Il avait l’habitude que les gens s’écrasent lorsqu’il se mettait à parler. Juste parce que sinon, la plupart du temps, il avait des envies de meurtres sur eux. Et là, il risquait sûrement de sentir l’avada le titiller. Elle avait de la chance qu’il n’était pas du gendre à lancer des sorts impardonnables. Un sourcil se haussait presque automatiquement à sa première phrase alors que le reste de son dialogue ne le faisait que rouler des yeux. Sérieusement, il se demandait s’il devait uniquement rire à cause de ses piques ou tout lui relancer en pleine tronche. Il préférait largement la seconde option en fait. « Tu penses vraiment que tes petites insultes me font quelque chose ? Tes insultes ne me font ni chaud ni froid et ta façon de parler est juste ridicule. » Dit-il, laissant échapper un rire. « Et crois moi, j’connais le respect et la politesse. Le hic, c’est que j’utilise ça seulement avec les personnes qui le méritent et tu sais quoi ? Tu n’en fais tout simplement pas partie. Tu n’es pas trop triste j’espère. » Dit-il d’un air totalement blasé parce que c’était le cas. Il était et serait sûrement blasé et le serait à tout jamais lorsqu’il était entouré de tout ces idiots de Poudlard. En l’écoutant continuer à parler, il ne pouvait s’empêcher de lui lancer un regard noir et si un regard pourrait tuer, elle serait très clairement morte depuis bien longtemps. Pour qui se prenait-elle pour douter de ce qu’on lui avait appris ou non ? « Pour qui tu te prends à douter de mon éducation ? Tu ne sais rien donc je te conseillerais de la fermer avant que je ne finisse par t’arracher la langue, c’est clair ? » Demandait-il sèchement, dégainant sa baguette, si elle le faisait, il pourrait très bien le faire également. Et il serait donc prêt à lui renvoyer n’importe quel sort si elle venait à lui lancer quelque chose. Il serait prêt à lui faire bouffer la poussière si elle tentait quoi que ce soit. « Et je te dévisage de la façon dont je veux, j’peux même te regarder comme si tu étais la dernière des crétines. » Dit-il avant de la regarder, faisant semblant de réfléchir. « Quoique, ce serait sûrement comme te regarder de façon normale. » Dit-il avec un sourire en coin, très clairement fier de ce qu’il venait de dire, pointant de nouveau sa baguette sur elle avant de finalement viser le sol. « Serpensortia. »

©Justayne


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Ven 16 Sep - 13:08


Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël


Elle ne put s'empêcher de pouffer de rire quand il termina ses petites répliques . Lily avait donc raison sur une chose. Ce serpentard restait aussi cons que ses congénères. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre . Et le pire, dans tout ça, il se croit supérieure aux autres . Finalement, sa mauvaise humeur venait de passer lorsque son homologue commença à s'agacer avec ses paroles dite glaciales. La mauvaise humeur venait de gagner le jeune homme aussi vite qu'elle était partie chez la demoiselle . Fallait-elle vraiment qu'elle lui réponde ? Pourquoi pas . Elle ne passerai pas une fois de plus par quatre chemins . Elle irait même à la provocation.

«  Tu es simplement aussi cons que tes congénères de Serpentard. Vous vous croyez supérieure aux autres alors que vous n'êtes finalement que de vulgaires insectes. Et je pense sincèrement que le respect et la politesse, on ne te l'a pas apprise. Ce n'est pas parce que je suis une « sang-de-bourbe » Comme vous dites si bien, que je ne sais pas me défendre devant des choses que je n'appellerai pas sorciers, mais des moins que rien. Car c'est ce que tu es. Tu ne te mesures pas l'intelligence ou une capacité que peut avoir un sorcier . Mais simplement à son rang de sang. Puis il est convenu depuis la nuit des temps que les Serpentards sont réputés pour être des traîtres, n'est ce pas ? »

Quand le serpent sortit de sa baguette, la jeune femme haussa les épaules. Lily pratiquait beaucoup les duels de sorciers. Le sortilège, lancé par le jeune homme, revenait souvent aux confrontations. De plus, ses recherches l'avaient amené à le contrer. Ses heures à la bibliothèque à mémoriser et appliquer les sortilèges étaient rudes par le passé , mais si elle voulait devenir auror , elle se devait de les maîtriser aussi bien qu'elle marchait. Sans hésiter, elle répliqua sérieusement mais calmement. Elle n'était certainement pas fière des paroles qu'elle venait de dire. Mais la mentalité,qu'il adoptait, la sidérerai. Elle ne comprenait pas comment on pouvait en venir à ce point-là. Lily en vint à la conclusion, qu'elle ne pourrait pas accorder sa confiance à son homologue masculin. Le serpent se rapprocha à vive allure. Alors elle annula « Lumos » d'un sortilège « Nox » non prononcé.

«Vipera Evanesca »

Elle soupira doucement face à la gaminerie du garçon. Sa grande taille ne l'effrayait pas et la petite rousse n'avait pas peur de lui rentrer dans le lard, comme ses parents avaient l'habitude de lui répéter.

« Et juste un truc, je ne m'aplatirai pas devant tes paroles ou tes sortilèges. D'ailleurs, c'est tout ce que tu as ? »

Elle fit un mouvement délicat avec sa baguette. Le sortilège informulé qu'elle prépara fut bien rapide. C'était un Expelliarmus. La gryffondor allait lui démontrer premièrement, que le respect était primordial et que son rang ne faisait pas d'elle une moins que rien . Il allait la considérer comme son égal!


©Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 2231 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   Lun 26 Sep - 0:03

Dis moi ton nom, je te dirais qui tu es.Lily & Raphaël
Il haussait un sourcil en l’écoutant parler, croisant ses bras sur son torse alors qu’il l’entendait rire. Elle était entrain de se moquer de lui ? Elle osait réellement ? Dìos, elle allait très certainement le regretter et pas qu’un peu. Il allait lui faire regretter bien amèrement tout les mots qu’elle prononçait et tous les rires qu’elle laissait échapper. Il allait tout lui renvoyer à la tronche, si bien qu’elle pourrait aller chialer dans un coin à la place et elle arrêterait de semblant de pouvoir faire le poids contre lui. Il roulait des yeux à la provocation de la rouquine, gardant ses bras bien croisés sur son torse tout bonnement pas décidé à avoir l’air plus ouvert ou une connerie du genre. Oui parce qu’avec elle, il ne risquait pas d’être vraiment ouvert d’esprit parce qu’elle avait un effet néfaste sur lui, il le sentait déjà. Il ne relevait pas la première remarque mais ne pouvait s’empêcher de soupirer. « Tu oses dire que nous nous sentons supérieurs alors que tu nous traite d’insecte ? C’est l’hôpital qui se moque de la charité ma vielle. » Lui disait-il en roulant des yeux parce que sérieusement, là de suite c’était elle qui se sentait supérieure en les traitant tous d’insectes. Vraiment il pensait qu’elle se foutait de lui ou quelque chose dans ce genre-là. « Laisse-moi rire, t’es une fausse sorcière, tu ne mérites même pas de pouvoir avoir des pouvoirs alors sérieusement, je ne pense pas que tu sois au niveau. » Lui répondit-il franchement, haussant vaguement les épaules mais finissait par lui lancer un regard noir en l’écoutant le traiter de moins que rien, il n’allait pas hésiter à lui lancer des sorts un peu plus violent si elle le poussait à bout, lançant toujours des pics. « Et encore une fois, tu te penses supérieures en pensant que nous ne sommes que des moins que rien. Je suis presque sûr que si tu n’aurais pas été une sang de bourbe, tu te serais retrouvé parmi nous, ce qui aurait été un comble pour toi, n’est-ce-pas ?» Lui répondit-il en roulant des yeux une nouvelle fois. « Oh, fais attention, tu va finir par me vexer avec tous ces mots méchants. »

Il avait finalement lancé son sort sur la rouquine mais apparemment, elle savait comment annuler ce sort. Pour le malheur de Raphael soit dit en passant. Il aurait bien voulu qu’elle se fasse mordre avant ou quelque chose dans ce genre-là. Ce serait bien plus plaisant. Oui, comme ça, peut-être que le serpent aurait été venimeux et qu’elle serait morte sous peu à cause du venin ou quelque chose dans ce genre-ci. Ce serait tellement mieux, dìos. Mais bon, apparemment, elle n’était pas du même avis et lançait ce sort qui réduisait son serpent en cendres, ce qui n’est pas des plus génial. « On t’a déjà dit que la violence envers les animaux, ce n’était pas très classe ? » Lui demandait-il en haussant un sourcil, ses bras croisés sur son torse. « Oh, crois-moi, j’ai beaucoup mieux la rouquine mais bon, je ne voudrais pas que tu ailles pleurer chez le directeur parce que je t’ai fait bobo. » Lui expliquait-il avant de hausser vaguement les épaules.

©Justayne


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dit moi, ton nom et je te dirais qui tu es. [ feat Raphaël S. Quesero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris  :: Howgarts :: Undegrounds :: Couloirs-