Bienvenue à toi et merci de ton inscription !
Nous espérons vraiment que le forum te plairas
et que tu y trouveras ta place ! ♥️
Votre groupe doit gagner !
N'oubliez pas de recenser vos points ICI afin de faire gagner votre maison
à la fin du mois ! Vous pourrez ensuite dépenser vos points ICI
Envie de Rp ?
Rendez-vous ici afin de demander des rps ! Et pour en avoir un
avec un partenaire au hasard, il faut s'inscrire ici
Les membres du mois !
Bravo à nos deux membres du mois Jesus D. Moreno et Mary McDonald !
Le groupe du mois !
Bravo à vous les Serpentards ! Vous avez durement gagné
votre place de groupe du mois !

Partagez | 
 

 Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Sam 13 Aoû - 12:31





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus


Je me tourne, encore et encore dans mon lit. Impossible de trouver le sommeil. La raison ? Je ne sais pas vraiment. Je n’y arrive simplement pas. Soit je ne suis pas assez fatigué. Soit j’ai des choses qui me travaillent à l’intérieur. Que ça soit l’un ou l’autre, ça m’énerve au plus haut point. Ne pas pouvoir dormir quand j’en ai envie c’est vraiment quelque chose qui ne me plaît pas. J’essaie pourtant. Je ne sais pas combien de temps j’ai essayé mais quand j’ai ouvert les yeux dans un nouveau soupire, j’ai regardé vers l’extérieur et il faisait encore nuit. Je n’ai aucune idée de l’heure qu’il est au fond. Et je m’en fiche. Il faut que je bouge avant de devenir fou. Je me redressais doucement, essayant de faire le moins de bruit possible. J’attrape une lanterne que j’allume légèrement, voulant y voir quelque chose dans le noir tout de même. J’attrape mon chat, que je ne veux pas laisser seul. Et je quitte directement le dortoir. Je poursuis ma route dans les couloirs, essayant de ne pas croiser des gardes ou qui que ce soit encore de bout d’ailleurs. Je fais attention, je regarde ici et là et je reste prudent. J’avance sans trop savoir où je vais, où aller en fait. J’avance juste. Je regarde mon chat de temps en temps. Tant qu’il ne dit rien, c’est ce qui compte. Entendant du bruit un moment, je m’arrête, je me mets dans le noir et j’attends. J’attends que les bruits disparaissent et je reprends ma route. Je regarde autour de moi. J’essaie de voir où je suis. Je ne suis pas loin de la tour d’astronomie. Ce n’est pas une mauvaise idée. Surtout la nuit. C’est un endroit qui doit sans doute être calme non ? Je bouge donc en cette direction. Je gravis tous les étages comme je peux. Je ne suis pas le plus sportif et je suis essoufflé avant la moitié. Mais je le fais quand même puisque mon envie est plus forte que ma raison d’abandonné à cause de mon physique. Je continue et arrive en peu de temps dans la tour. Je vérifie quand même qu’il n’y ait personne. Si je me fais prendre, j’aurai certainement des ennuis et ça coûtera des points à ma maison. Une fois tranquille. Je pose mon chat. « - Tu restes proche compris. Je n’ai pas envie de chercher après toi. Donc si tu pars, tu te débrouilles pour revenir. » Dis-je directement en lui faisant une petite caresse. Je le laisse ensuite faire ce qu’il souhaite. Sans doute qu’il va aller dormir, ce chat est un flemmard. J’avance un peu pour pouvoir voir l’extérieur. Cette tour donne une vue vraiment magnifique. C’est encore plus beau la nuit. Je n’y avais jamais fait attention avant. C’est dommage. Ca vaut le coup pourtant. Je m’assois finalement en respirant doucement. Le calme. C’est reposant. J’espère que ça m’aider un peu à pouvoir m’endormir. J’ouvre les yeux en entendant du bruit. Je regarde autour de moi. J’éteins la lampe directement et me cache dans un coin de la pièce. Comme je le peux. J’essaie de ne pas faire de bruit en espérant que Misha ne me trahira pas. Je mets la main devant ma bouche essayant de respirer le moins possible. En espérant que la personne ne tardera pas et partira aussi rapidement qu’elle est venue.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Dim 14 Aoû - 0:25

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Ce soir-là, c’était une des soirées où Raphael était sensé faire une de ses rondes de préfets et du coup, c’était pour ça que malgré le fait qu’il fasse nuit noire, il se promenait dans les couloir, sa baguette à la main alors que son chat le suivait de près. Cette nuit, pourtant, il n’y avait pas des tas de gens qui se promenaient hors de leur dortoir, au grand malheur de Raphael. Il avait tellement envie de croiser des personnes n’appartenant pas à sa maison afin de leur retirer des points, juste pour s’amuser. Mais, malheureusement, il n’y avait personne dehors et il commençait rapidement à fatiguer. Et pourtant, il n’était pas du genre à se fatiguer rapidement. Il s’était donc assied en tailleur dans un couloir et jouait avec son chat, un léger sourire sur les lèvres jusqu’à entendre des bruits. « Nox. » Avait-il chuchoté, éteignant la lumire au bout de sa baguette. Il se levait, laissant son chat aux côtés de sa lanterne et commençait à marcher vers l’endroit d’où il avait cru entendre des pas. Mais rien. Le couloir était sombre et il ne voyait aucune silhouette, ce qui le poussa à revenir vers sa place initiale. Saut que cette fois, c’était un peu plus difficile étant donné qu’il n’avait pas allumé la lumière.

Étant la petite personne paranoïaque qu’il était, il s’était décidé à rester dans le même endroit, dans le noir, attendant que les bruits de pas recommencent ou bien qu’au contraire, il n’entende rien du tout. Mais bien évidemment, il avait entendu les pas une nouvelle fois et attrapa son chat, le mettant sur son épaule et commençait à marcher sans faire un bruit, tentant de suivre au mieux les pas qui l’emmenèrent dans la Tour d’Astronomie. Il entrait derrière lui après quelques minutes et tentait de chercher la silhouette alors que son chat lui échappa des mains, sans doute parce qu’il avait trouvé quelque chose de plus intéressant comme une souris ou bien n’importe quoi d’autre. Mais bon, il reviendrait sûrement bientôt vers le mexicain. Mexicain qui, d’ailleurs, se mettait à marcher, tentant de trouver l’autre personne. Et finalement, quand il sentait quelqu’un non loin de lui, il s’agenouillait, sortant sa baguette de la poche de sa robe, la pointant vers ce qu’il pensait être une silhouette. «Alors, qui est le petit déserteur qui va faire perdre… Disons… 50 points à sa maison ? » Dit-il assez bas. « Lumos. » Finissait-il par dire, se rendant compte qu’en fait… Il n’avait trouvé personne, ce qui lui fit froncer les sourcils. Personne ? Il se retournait donc et, étant la personne qui n’avait jamais peur, s’effrayait en réalisant qu’en fait, la personne était bel et bien là, sauf qu’il avait eut le dos tourné à lui. Il le reconnu d’ailleurs directemenr et fronçait doucement les sourcils. « Jesus ? Qu’est-ce-que tu fais ic, dehors de ton lit ? » Demandait-il en finissant par s’installer à ses côtés.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Lun 15 Aoû - 22:33





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus


Pourquoi est-ce que la respiration se fait beaucoup plus entendre dans ce genre de moment ? C’est quand même agaçant puisque j’ai envie d’être discret mais je suis presque incapable de l’être avec ça. La main, qui est posée contre ma bouche, aide un petit peu mais pas assez. Puis elle m’empêche de respirer correctement. Ça serait dommage que je meure d’asphyxie si bêtement. Mais je relâche finalement la main lorsque la voix de la personne présente me vient jusqu’aux oreilles. C’est Raphaël, simplement. Il n’y a plus de quoi avoir peur, qu’est-ce qu’il pourrait me faire de mal ? Il m’a aimé et si j’en crois ce qu’il m’a déjà dit, il m’apprécie encore. Pas de la même manière, certes mais il l’apprécie. Je le laisse donc faire, de toute manière, je me fais voir bien avant que je ne puisse dire ou faire quoi que ce soit. Un sourire se dessine doucement sur mes lèvres. « - Ca serait idiot de retirer 50 points à ta propre maison. Puis ça m’étonnerait que tu le fasses. » Dis-je avec un sourire en coin. Sourire qui veut bien dire que je suis intouchable pour le coup. J’ai de la chance que ça ne soit pas quelqu’un d’autre. Certains ne m’auraient pas raté. Je suis désormais un peu plus cool. Mais il est vrai que je n’ai pas encore pu répondre à sa question j’ai préféré d’abords être un peu ironique. « - Je n’arrivais pas à dormir. Donc je me suis balader et je me suis retrouvé ici. » Je hausse les épaules. C’est uniquement la vérité, pas besoin de mentir. Je serais dans mon lit sinon. Je tourne le regard en direction de nos animaux avant de sourire. Au moins il y en a deux qui sont heureux d’être ensemble. Je suis aussi heureux de voir le beau portugais présent dans ce même endroit. « - Et toi qu’est-ce que tu fais ici ? Visiblement tu me suis. » Je hausse un sourcil un peu suspect avant de me mettre à rire. Je sais qu’il fait juste son job. Et dire que si je n’avais pas loupé mon année, j’aurais moi aussi pu avoir du pouvoir. J’en aurais encore plus profité pour ennuyer les premières années. Mais je ne suis rien de plus qu’un élève parmi les autres. « - Peut-être que ça me manque de ne plus dormir avec toi ? C’est peut-être la raison qui fait que je ne sais pas m’endormir ? » Je le regarde essayant d’être sérieux le plus possible. Je souris un peu ensuite. En réalité, je ne sais pas d’où ça vient. C’est peut-être juste un soir comme ça. Et demain tout ira pour le mieux. Je ne vois pas pourquoi je serais stressée. Il ne se passe rien de très intéressant dans ma vie pour l’instant. Les cours, les cours et rien que les cours. Pas de nouvelle de mes parents, pas de personnes qui me veulent du mal. Bref, rien de rien. C’est même l’ennui pour tout dire. Je pose la tête sur l’épaule du brun finalement en maintenant le regard devant moi. Nous pouvons voir dehors ainsi et je trouve toujours ça aussi magnifique. « - Nous aurions dû venir plus souvent ici à l’époque. C’est vraiment beau. »
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mar 16 Aoû - 0:31

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Raphael haussait un sourcil, même si ce sourire amusé était toujours bel et bien présent sur ses lèvres. Jesus avait raison, il n’allait pas lui retirer des points, ce serait totalement stupide. Il avait donc eu de la chance que ce soit à son tour de faire des rondes, sinon, il aurait sûrement dû retrouver Jesus le matin même pour lui mettre un coup de pied dans le derrière. Parce que si ça n’avait pas été lui, il aurait sûrement été repéré par Lily et c’était clairement la honte. Enfin bref. « Oui, tu as raison. Je ne suis décemment pas assez bête pour retirer des points à ma propre maison. Et de toute façon, même si tu étais Serdaigle, je ne t’en retirerais pas. On est bien trop proche pour ça. » Dit le mexicain avant de hausser vaguement les épaules. « Par contre, si tu étais un Poufsouffle ou un Gryffondor, pas de pitié pour l’ennemi. » Dit-il, haussant les épaules et quelques temps plus tard, il s’était installé aux côtés de Jesus, assied en tailleur, écoutant la raison de sa désertion de dortoir. C’était donc parce qu’il n’arrivait pas à dormir. Raphael se demandait bien pourquoi, dans ses souvenirs, il arrivait plutôt bien à dormir. « Tu es stressé ? » Demandait-il en haussant un sourcil, se demandant quelle pourrait être la raison de son stress et aussi, s’il était vraiment stressé, s’il pourrait faire quelque chose pour l’aider à se calmer. Il riait légèrement en l’écoutant lui dire qu’il le suivait avant de se rapprocher un peu plus de lui, posant sa tête sur l’épaule de Jesus. « Mais oui, je t’observais depuis la seconde où tu t’es couché, parce que j’adore te regarder dormir, un peu comme Edaward avec Bella. Et vu que t’es sorti de ton lit, j’ai voulu te suivre. » Dit-il avec un léger sourire en coin, la vérité était qu’il faisait son job et espérait chopper un Poufsouffle ou bien même un Gryffondor, de préférence en première année mais bon. Il n’était pas du tout déçu de ce qu’il avait trouvé à la place. C’était peut-être même mieux que de traumatiser des premières années… Quoique… C’était à voir. Mais bon, ce qu’il savait c’était que ce serait vachement bien si, un jour, il trouvait le temps d’aller faire ça avec Jesus. Il fut tout de même sorti de ses pensées lorsqu’il entendait la voix de son ex résonner, ce qui lui fit esquisser un sourire en coin. « Peut-être que tu devrais continuer de dormir dans ma chambre ? Comme ça, tu dormirais comme un bébé ? » Demandait-il avant de lui tirer la langue, lui faisant une pichenette lorsqu’il l’entendait rire et finalement, ce fut au tour de Jesus de poser sa tête sur l’épaule du mexicain alors que ce dernier passa un bras autour des hanches de Jesus. « Ouais, c’est vrai.. En plus on aurait pu s’embrasser et plus si affinité sous les étoiles, quoi de plus romantique ? » Demandait-il avec un sourire tendre sur le visage, caressant tendrement la hanche du garçon, ayant faufilé sa main sous son haut pour y caresser directement la peau.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mar 16 Aoû - 20:16





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus


J’écoute ses explications attentivement en ce qui concerne les points. A qui il en retirerait ou non. Je souris doucement en coin en maintenant le regard vers lui quelques secondes de plus. « - Tu ne serais pas sortis avec moi si j’avais été l’un d’entre eux. Ça aurait été dommage pour toi. » Je lui tire la langue directement. Mais je suis tout de même sérieux. Je ne pense pas qu’il se serait retourné vers moi si je n’étais pas dans ses bonnes grâces. Au contraire. Je suis plutôt content que nous soyons dans la même maison c’est tellement plus simple comme ça. Je peux en être proche sans me sentir coupable et sans avoir l’impression de trahir qui que ce soit. C’est un soulagement dans le fond. En tout cas, les choses se passent bien. Nous ne perdons pas de point, parce qu’il m’aime tout simplement. C’est ce que je me dis. C’est beaucoup plus positif comme ça. « - Je ne sais pas. Je n’ai pas tellement de raison de l’être, peut-être que je pensais juste trop. » Dis-je en haussant les épaules. Raison de mon insomnie toujours inconnue, je ne peux même pas répondre à ses questions. C’est totalement impossible à mes yeux. Mais je trouverai toujours un moyen de détourner les choses de manière positive et amusante de toute manière. Je me mets à rire quand j’entends ses mots. « - Que ce serait romantique. » Dis-je en secouant doucement la tête. C’est vrai ça serait mignon quand on y pense. Mais c’est totalement faux. Je sais qu’il ne fait que son rôle et que ça a en aucun cas avoir avec ma personne. Mais j’en profite quand même. Nous sommes proches tous les deux et j’aime beaucoup ça. Je hoche la tête positivement. « - Oui. Mais je dormirai avec toi avec plaisir si je le pouvais. Je suis si bien quand je suis avec toi. » Avouais-je directement. Je me suis habitué à dormir à ses côtés. Même si nous ne le pouvions normalement pas. C’était de moment à nous. Des moments que je n’oublie pas et qui sont dans ma mémoire pour longtemps encore. Je laissais ma tête contre son épaule fermant les yeux l’espace de quelques secondes avant de remonter les yeux sur le ciel. « - On aurait dû. » Dis-je directement en frissonnant lorsque je sens sa main contre ma peau. Je bouge ma main venant prendre la sienne, qui est libre pour pouvoir enlacer nos doigts un instant. Je joue doucement avec sa main en l’observant quelques minutes prenant le temps d’apprécier ce moment. « - Ca me manque. Tu me manques. » Dis-je en haussant les épaules. Je le pense vraiment. Quand je pense à nos moments, j’en suis nostalgique, j’en suis triste un petit peu. Je bouge la tête pour poser un baiser dans sa nuque. Puis je me remets contre lui à nouveau profitant de ses doigts contre ma peau. Ce sont des moments comme ça dont je ne peux pas me passer. Et ce sont des choses que je ne veux que pour moi. Mais il est libre de faire ce qu’il veut maintenant que nous ne sommes plus ensemble. Mais ça ne me plait pas. Je ne le dis pas, mais je n’en pense pas moins. On ne pourra pas toujours être proche comme nous le sommes en ce moment. Un jour il me dira stoppe, car il ne sera plus seul. Et je me retrouverai sur le banc de touche. Peut-être que je devrais dès maintenant mettre de la distance avant que ça ne fasse trop de mal mais je n’y arrive pas. Je suis attaché à lui quoi qu’il arrive. « - Comment a été ta journée ? Est-ce que tu as martyrisé des petits avec ton pouvoir ? » Demandais-je avec un sourire amusé. Je ne l’ai pas mais j’aime quand même le faire de mon côté. Il faut bien qu’ils apprennent en même temps. Nous sommes passés par là nous aussi.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mer 17 Aoû - 0:52

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
« Oui, c’est vrai. Si tu aurais été l’un d’entre eux, il y aurait eu peu de chance pour que je ne veuille me mettre en couple avec toi mais peut-être que ça serait quand même arrivé, qui sait ? » Dit-il en haussant vaguement les épaules. « Et c’est vrai que si ça n’était pas arrivé, cela aurait été une perte pour l’humanité. » Dit-il avant de lui tirer à son tour la langue, pensant tout de même ce qu’il disait. S’ils n’étaient jamais sortis ensemble ce serait tellement… Bizarre. En fait, il se voyait mal ne pas avoir Jesus dans sa vie. Peut-être que c’était parce qu’il tenait réellement à ce garçon. Mais en même temps, c’est normal, il ne pourrait jamais l’oublier ou bien ne plus avoir de sentiments pour lui, c’était son premier amour et personne ne prendra jamais sa place. Il le regardait par la suite en l’écoutant. « Tu pensais à quoi ? » Demandait-il, son ton montrant sa curiosité.  « Enfin, si c’est pas indiscret. » Ajoutait-il plus doucement, se disant que même s’il était curieux, si les pensées de Jesus étaient privées, il n’allait décemment pas le forcer à tout lui dire. Il avait le droit d’avoir son jardin secret. Il laissait tout de même échapper un rire quand il lui disait qu’il pensait que c’était romantique, ils n’avaient pas vraiment la même vision de ce mot. Franchement, si quelqu’un faisait la même chose qu’Edward avait fait avec Bella et qu’il s’en rendait compte, il lui mettrait sûrement un coup de poing pour être un peu trop… Creepy. « Romantique ? Tu trouves vraiment que le fait que quelqu’un t’observes dormir et te suives partout sans te le dire est romantique ? » Demandait-il en plissant le nez, même s’il était tout de même amusé par le contexte.

Un sourire vint s’installer sur ses lèvres lorsqu’il entendait l’aveu du garçon et étrangement, il ne pouvait pas vraiment s’empêcher de sourire à cause de cette phrase. Il fallait croire que cela lui plaisait assez. « Mais tu sais, si tu as envie… Tu peux venir dormir dans ma chambre quand tu veux. » Dit-il assez doucement, allant embrasser doucement la tempe de l’espagnol. Vraiment, si Jesus voulait venir dormir dans ses appartements, Raphael serait à 100 % d’accord avec ça. Et en plus, il avait son mot de passe donc il pouvait venir quand il voulait. Raphael serait plus que ravi de l’accueillir. Caressant doucement sa peau douce, il hochait la tête une nouvelle fois. Il aurait adoré passer ce genre de moment dans ce genre d’endroit avec Jesus. « J’aurais adoré passer un moment comme ça avec toi, vraiment. » Lui dit-il, chuchotant presque. Comme si s’il venait à parler un tout petit plus fort, il gâcherait ce moment, cette intimité crée avec une facilité folle. Lorsque leurs doigts s’entrelaçaient, il ne pu s’empêcher de commencer à caresser sa main de son pouce, c’était comme s’il ne pouvait s’en empêcher. Sa peau était si douce et il appréciait tout particulièrement la sentir contre la sienne. C’était une des choses qui lui manquait le plus également. « Tu me manques aussi.. » Avouait le mexicain en regardant toujours tendrement. C’était tout de même vrai, leur relation leur manquait même si son cœur penchait pour Soan. Parfois, il repensait aux moments qu’ils avaient passés, aux baisers qu’ils avaient échangés, se demandant pourquoi il avait fallut qu’ils rompent. C’était vraiment une mauvaise idée ça mais bon… Ce qui est fait est fait.. Il fut finalement sorti de ses pensées par sa voix et il lui demandait comment sa journée s’était passé, ce qui lui fit échapper un rire. Il ne savait même pas si sa journée s’était bien passée ou non en fait. C’était un mélange de tout cela. « Je suis pas sûr, j’ai beau avoir torturé mentalement des tas de première année, ma journée était plutôt… Énervante. Entre les premières années qui oublient le mot de passe de la salle commune, les cours de potions avec Potter et une soirée passée avec Lily Evans… Je pourrais pas te dire si c’était bien ou pas. » Répondit le mexicain avant de hausser vaguement les épaules.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Jeu 18 Aoû - 19:04





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus


Je ne peux m’empêcher de rire lorsqu’il dit que ça serait une perte pour l’humanité. « - Tant que ça. » Rajoutais-je sur le ton de l’amusement. Non, quand même pas. Enfin je ne pense pas. Ca aurait surtout été une perte pour nous, qui ne nous aurions jamais réellement connu. On ne se serait pas rapproché et on n’aurait pas ce lien si fort que l’on a actuellement. Après, peut-être qu’on aurait quand même franchis le cap, malgré les maisons mais ça me semble tellement peu probable. On voue une haine pour ces autres maisons et nous n’apprenons pas à connaître les élèves de celles-ci non plus. A quoi bon de toute manière, nos idées sont déjà toutes faites et nous n’avons pas besoin d’en avoir d’autre. Quoi qu’il en soit, je suis bien heureux comme ça et je ne regrette pas les choix qui ont été posés jusqu’ici. Sauf le choix de ne plus être en couple avec Raphaël. Mais c’est une tout autre histoire. « - Je ne sais pas, des trucs et d’autres. » Dis-je calmement. Je ne peux pas vraiment lui parler de mes pensées. Elles sont bien trop tristes et en plus de ça elle le concerne. Je n’ai pas envie de partager toutes ces nostalgies et ces peurs que j’ai. Peut-être que je vais réussir à me détacher de lui quand les vacances d’hiver arriveront et que nous serons chacun de notre côté. Peut-être que ça sera une bonne base en tout cas pour débuter. Je deviendrai un petit peu plus froid et ça sera mieux ainsi. Pour le moment, j’ai envie de profiter des quelques mois qui me restent. Enfin si c’est possible, je n’en suis même pas persuadé. Pour le moment je suis dans ses bras et j’ai droit à ses câlins, je n’ai pas besoin de plus pour être heureux. « - Peut-être que suivre, ça ne l’est pas. Mais regardé la personne que tu aimes dormir quelques instants et te dire que cette personne est magnifique je trouve ça romantique. » Je lève les yeux sur lui. Je ne sais pas s’il va se foutre de ma gueule ou non. Il en a bien le droit mais je dis ce que j’en pense. J’ai déjà fait ça avec lui. Peut-être que je ne dois pas le préciser, je n’ai pas envie de le faire fuir. En tout cas, c’est un autre souvenir aussi. « - Vraiment ? Alors je viendrai avec plaisir. » S’il me le dit, c’est que j’ai le droit non ? Je ne peux que le croire de toute manière. Je ne devrais pas le faire pourtant, je ne dois pas le faire. Mais la tentation sera peut-être beaucoup plus forte que la raison dans ce cas-ci. Je souris à la suite de ses propos en hochant la tête mais je n’y réponds pas. Nous aurions pu venir ici. Nous aurions pu avoir ces moments. Mais c’est du passé maintenant. Nous ne pouvons pas revenir en arrière. Nous devons vivre avec ce qui est et le présent. Mais comme nous l’avons dit tous les deux ça aurait été bien. Raph le fera sans doute avec quelqu’un d’autre. Il a toutes ses chances pour le faire. Mais je ne veux pas penser à ça plus longuement. Ca ne me réjouit pas au contraire donc peu importe. Je ferme les yeux à nouveau quand il me dit que je lui manque aussi. C’est encore une phrase qui fait des petites choses dans le cœur. Mais je suis plus fort que ça quand même. Je ne vais pas faire l’idiot. J’apprécie ces mots, content que ça soit réciproque dans tous les cas. J’écoute finalement la réponse à ma question. « - Une soirée avec Lily ? En quel honneur ? » Demandais-je un peu surpris. Pourquoi est-ce qu’il a passé la soirée avec elle. Bon Lily, à l’époque était mon amie mais c’était bien avant que nous soyons à Poutlard. Et je ne pense pas que le dire plairait à qui que ce soit. « - Ca n’a pas été réjouissant non plus. Je me suis beaucoup ennuyé en vrai. Entre les cours et le reste. J’ai quand même essayé de me trouver des occupations, comme ennuyer les premières années. » Enfin, je n’ai pas fait grand-chose, comme dit. Il faut que je fasse plus attention au cours cette année. Et les autres aussi. Je ne peux me permettre de vivre toute ma vie ici, même si ça me plait. J’ai envie d’ailleurs aussi.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Ven 19 Aoû - 23:20

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il sourit doucement, hochant lentement la tête. Ouais, ça aurait réellement été une perte pour l’humanité, et pas une petite. Oui, parce que leur histoire avait tout de même été quelque chose de beau, de très beau même. Ça avait été une chose à laquelle il ne pouvait pas s’empêcher de sourire en y repensant. Parce que ça avait vraiment été un moment de sa vie qui lui avait plu. Bien plus qu’il ne laisserait jamais paraître. « Mais oui. Ce serait un comble si nous n’avions pas été ensemble, qu’on soit d’accord. » Dit-il alors qu’à la fin de sa phrase, son sourire s’agrandissait un peu plus. Il allait déposer un petit baiser sur son front. « Ça aurait été tellement étrange si on s’était jamais mis ensemble. J’arrive pas à m’imaginer une vie sans toi. » Avouait-il en continuant toujours de le regarder puis hochait doucement la tête en l’écoutant parler. Certes, ça ne l’aurait pas dérangé d’avoir des précisions mais bon, ce n’est pas bien grave. Si Jesus n’avait pas envie de se confier, il en avait le droit. Après tout, chacun avait le droit à leur petits secrets. Il avait beau être curieux et tout ça, il ne pouvait pas l’obliger à lui parler. Il ne pouvait pas utiliser ses manières qui étaient limite du chantage affectif du genre de ‘si tu me le dis, je t’embrasse’ parce que, franchement, il ne saurait pas quoi faire s’ils s’embrassaient. Il serait sûrement gêné, mais pas dans le mauvais sens du terme. C’était juste que même après avoir passé un à sortir avec Jesus, il était presque sûr que si leurs lèvres se touchaient, il pourrait avoir des papillons dans le ventre ou le cœur qui bats la chamade. Ce genre de choses romantiques à faire vomir. « Mh.. D’accord. Rien de bien passionnant ? » Demandait-il, tentant tout de même d’en savoir plus sur ses pensées. Il le collait encore plus à lui, si c’était possible et finalement, il avait peut-être raison. Le fait de regarder la personne que l’on aime dormir, c’est plutôt mignon, du moment que ça n’excède pas dans le temps. Sinon, ce serait vraiment.. Glauque ? Mais bon, là il ne parlait pas ce cas-là. Il parlait plutôt du fait de regarder pendant quelques instants, ce qui, passait beaucoup mieux. « C’est vrai que ça peut avoir son charme comme chose. J’aime bien ça, mais bon, ce serait vraiment étrange si cette personne la regardait pendant une durée de temps assez longue. » Dit-il avant de hausser les épaules. Oui, il se sentait obligé de presque se ‘moquer’ après lui avoir donné raison parce qu’il est ce genre de petit con.

« Parfait. » Se contentait-il de dire, un sourire sur le bout des lèvres. Il aimait l’idée que Jesus vienne dormir avec lui parce que ça aussi, c’était une des choses qui lui manquait depuis leur relation. Il n’appréciait plus le fait de dormir seul. Il s’était décidé à tout de même changé de position afin de pouvoir se mettre un peu plus prête, surtout face à lui, c’était mieux pour parler tout de même. Il s’asseyait dons sur lui, du mieux qu’il pouvait, enroulant ses jambes autour de son bassin, le décollant donc légèrement de là où il était adossé. Il mettait ensuite ses bras autour de son cou, sa tête se mettant bien rapidement au creux de ce denier. Ouais, comme un gros koala. Il avait donc dû user de tout son self-contrôle pour ne pas embrasser la peau de son cou mais bon, vu que dans ce genre de situation, il est quelqu’un de faible, il ne pu s’empêcher de déposer ses lèvres sur la peau exposée, assez tendrement. Il haussait les épaules par la suite à sa question. « C’est un préfet en chef. Je dois partager mes appartements avec elle et je ne peux déjà pas la blairer. » Dit-il, grognant presque avant de fermer doucement les yeux. Ce n’était pas qu’il était fatigué, non, c’était juste qu’il était anormalement bien là. « J’espère qu’ils en feront des cauchemars. » Dit-il avec un rire presque diabolique.
[/quote]


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mar 23 Aoû - 14:02





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus


J’approuve ses paroles sans attendre, hochant un petit peu la tête. Je suis d’accord avec ses mots de toute manière, je ne peux pas dire le contraire de ce qu’il vient de me dire. « - Ma vie sans toi est difficile. » Dis-je calmement. Je lui souris automatiquement. Nous pensons la même chose en tout cas. Mais peut-être que lui ne pense pas au fait que nous devrions nous éloignés ? Après tout, nous ne sommes plus un couple à présent. Juste des … Amis. Je ne sais pas pourquoi mais ce termine ne me plait pas spécialement. Mais c’est ce qui est et je ne peux plus vraiment faire comme si. Nous avons été stupide de nous quitter, je ne sais pas trop ce qui s’est passé dans nos têtes pour dire que… Non, plus en couple… J’aurai peut-être dû me mettre une gifle ce jour-là en fait, ça aurait beaucoup plus simple je pense. Mais c’est trop tard maintenant. Le temps passe et il ne s’arrête pas pour nous. Dommage d’ailleurs. En tout cas, je ne regrette pas mes moments passés avec lui. Ce sont les meilleurs depuis que je suis ici. L’amour… C’est vraiment lui qui m’a fait découvrir ce sentiment, et de la meilleure des manières d’ailleurs. Je n’ai pas été déçu et je n’ai pas trop souffert jusqu’à aujourd’hui. Certains vivent bien pires que ça et ne s’en remettent pas. Je secoue la tête suite à sa question. « - Non. Tu ne dois pas t’en faire de ça. C’est juste un truc qui passera. Je retrouverai le sommeil rapidement. » Dis-je en haussant les épaules. Ce n’est pas contre lui mais si je commence à lui dire toutes ces choses, je pense que nous n’en aurons pas finis. Et je ne suis pas certain de vouloir savoir comment il le prendrait. Je n’ai pas envie de le perdre définitivement de cette manière. Je préfère que le détachement se fasse en douceur plutôt que de manière brutale. Je n’ai pas envie d’avoir mal plus que ça. Moi je le sais, lui ne le sait pas mais il le saura sans doute un jour. Plus vite qu’on ne le pense sans doute. Je secoue ensuite la tête en lui faisant une petite tape. « - En tout cas, tu es mignon quand tu dors. » Je lui tire la langue sans attendre. C’est aussi une manière de dire qu’il le faisait quand ils étaient ensemble. Il s’en fiche d’être ridicule. Et il peut se moquer tant qu’il veut, ça ne lui fait rien du tout. En tout cas, je suis content. Car je vais pouvoir passer la nuit avec lui et être dans ses bras. Il n’y a rien de plus rassurant à mes yeux que d’être dans les bras de cet homme qui me plait toujours autant. Je sais que j’aurai beaucoup moins de difficultés à dormir avec lui à mes côtés. J’espère que ça se passera bien en tout cas. Je le laisse bouger, relevant ma tête de son épaule. Je n’ai plus d’appui mais le fait qu’il vienne sur moi ainsi est sans doute bien mieux. Je le laisse se mettre comme il en a envie. Puis je passe les mains sur son haut pour pouvoir les posées dans son dos, sur sa peau. Je caresse doucement celle-ci en faisant doucement ayant un frisson lorsque ses lèvres touchent mon cou. Ça me fait tellement de sensations ce genre de petit geste. « - Lily était une amie… Avant Poudlard. » Dis-je en prenant le risque de me faire taper ou quoi que ce soit. C’est vrai, je l’a connais depuis que je suis gosse. Et nous nous entendions bien à l’époque. Elle était sympa et surtout il n’y avait pas de maison. Maintenant nous sommes éloignés. C’est ainsi de toute façon. « - Mais oui. Ils vont voir ma tête de méchant dans leurs rêves. » Dis-je avant de rire un petit peu. Bon je n’en sais rien du tout mais ça n’est pas bien grave. Je respire doucement en profitant d’être si proche du Polonais. C’est agréable. Encore plus que je ne le pensais. Je laissais mes mains sur lui, les montant un petit peu avant de les redescendre à chaque fois. C’est si… Je ne sais pas, ça me rend bien d’être comme ça. « - Je t’aime Raph. » Dis-je à mi-voix finalement. D’un côté j’ai envie qu’il n’entend pas mais d’un autre côté oui. Puis j’ai bien le droit de lui dire ces mots non ? C’est naturel.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mer 24 Aoû - 22:06

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il sourit doucement en l’écoutant parler, finissant par déposer un baiser sur la joue de son ex-petit ami. Il trouvait tout de même que cette phrase était adorable. Va savoir pourquoi d’ailleurs. « Je n’en doute pas un seconde. Je dois avouer que ça n’aurait pas été facile tout les jours. » Dit-il avant de hausser les épaules. C’est vrai qu’il ne sait pas vraiment si ça vie serait aussi simple ou non. Ou bien, si au contraire, tout serait des plus facile. Il ne sait pas vraiment mais il ne veut pas vraiment savoir. Ça lui importait peu. Et puis, il ne veut pas y penser de toute façon. Il préfère que tout ça soit simplement flou dans son esprit. C’est beaucoup mieux tout de même. C’était mieux parce qu’il ne voulait pas imaginer une vie passée sans ce garçon, celui de qui il est tombé amoureux pour la toute première fois. Et il n’avait pas envie de connaître comment serait sa vie sans amour, aussi cliché que cela puisse paraître. « Mh… D’accord.. Je te crois alors ? » Dit-il, mais cela sonnait plutôt comme une question étant donné qu’il n’était pas vraiment sûr de ne pas devoir s’inquiéter. Parce qu’il avait beau ne pas être du genre à s’inquiéter ou à se soucier des gens, quand c’était par rapport à Soan ou Jesus, il se faisait tout de même du soucis. Et pas qu’un peu soit dit en passant. Il se faisait même plus de soucis pour eux que pour toute sa famille entière. Est-ce-que c’est méchant de dire ça ? Peut-être. Il ne sait pas vraiment. Il verra bien. Mais bon, il n’allait pas pousser si Jesus lui disait que tout allait bien. Si tout allait vraiment pour le mieux, il le croyait, point barre. Il rit doucement en sentant sa petite tape, le regardant en haussant les sourcils de manière suggestive. « Tu aimais me regarder dormir ? » Demandait-il avec un sourire en coin sur le bout des lèvres. « J’espère quand même que tu me trouve plus mignon quand je suis réveillé. » Dit-il avec un léger sourire mais c’était tout de même vrai. Ce serait assez bizarre tout de même si Jesus le préférait quand il dormait. Sauf s’il avait un espèce de fétichisme bizarre… Ouais bon, ça ne serait pas beaucoup plus normal remarque.. « Enfin, peut-être que justement, tu sortais avec moi parce que je suis mignon quand je dors et que c’était ton plus gros fantasme. Un truc du genre. » Dit-il avant de hausser vaguement les épaules. Peut-être qu’il était atteint de somnophilie ou quelque chose dans ce genre là. Il avait finalement décidé de se mettre sur lui, se collant le plus possible à lui. Il trouvait sa présence réconfortante. Et apaisante aussi. Il posait de petits baisers sur la peau exposée de son cou, assez innocemment. Il reculait finalement la tête, le nez légèrement plissé. Il se demandait d’ailleurs comment ça se faisait qu’il avait été ami avec Lily. Mais bon, peut-être qu’il y a quelques années, elle était plus sympathique. « Comment tu as fait pour être ami avec elle ? Je n’ai passé qu’une soirée avec elle que je ne peux déjà plus la supporter. » Dit-il avant de pousser un soupir, posant sa tête sur l’épaule de Jesus. « Dìos, je n’ai fait que de la saluer que j’avais déjà des envies de meurtres. Ou de suicide. J’ai pas encore décidé. » Dit-il avant de hausser les épaules et après, va savoir pourquoi, il fut prit d’une envie soudaine et déposait ses lèvres sur la joue de Jesus assez tendrement. « Je suis fier de toi. J’espère que tu les as tellement terrorisé que leurs cauchemars les feront faire dans leur lit. » Dit-il alors que des frissons n’arrêtaient pas de le traverser au contact de ses mains sur son corps. C’était plaisant comme sensation. Et ça lui faisait toujours le même effet que lorsqu’ils étaient ensemble. En l’écoutant parler, il refit la même chose qu’un peu plus tôt, c’est-à-dire reposer son visage dans le creux de son cou pour y déposer des baisers assez affectueux. « Je pense que je t’aime toujours aussi. » Dit-il et il ne mentait pas. Il pensait qu’il avait toujours des sentiments mais il y avait beacoup de choses qui lui embrouillaient l’esprit. D’un côté il y avait Jesus, son premier amour. Et de l’autre, il y avait Soan qu’il aimait un peu plus de jour en jour. Et lui, il était au milieu, se demandant comment il avait réussi à se mettre dans un merdier pareil.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Lun 29 Aoû - 15:28





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus



Un sourire se forme sur mon visage lorsque j’entends ses mots. Encore une fois nous sommes d’accords. L’un sans l’autre ça aurait été difficile. Raphaël m’a apporté beaucoup depuis que je suis ici. De l’amour surtout. Alors que je n’avais jamais connu le sentiment amoureux avant lui. C’est quelque chose de beaux quand on y pense. Sauf quand on arrive au point où ça fait mal. La séparation. Mais c’est quelque chose de négatif, peut-être qu’il est préférable de ne pas penser à ce côté de la relation. Même si nous en sommes rendus là. Quand je l’entends me poser la question encore une fois, sur mes pensées, je ne peux m’empêcher de penser qu’il insiste quand même un peu. Je reste silencieux par rapport à ça pour le moment, prenant le temps d’y réfléchir. Je me dis que nous allons devoir avoir cette conversation un jour. Donc autant que je me lance sur le sujet. Même si j’aurai préféré que le moment soit moins agréable puisque j’ai peur de venir le gâcher avec ça. « - En réalité je pensais à nous. Notre passé mais aussi notre avenir. Je pensais à ce que je ressens. Ce qu’il serait mieux de faire. Enfin je pensais à tous ce qui nous concerne tous les deux. Et qui me pose question. » Je hausse les épaules doucement. Il y a tellement eu de pensé à ce sujet. Que je ne savais même pas par quoi je devais débuter. Mais finalement, les grandes lignes semblent être la solution dans cette situation. Du moins pour le moment.

La conversation continue sur quelques choses de quand même plus positif. Je souris quand il me pose sa question puis approuve en bougeant la tête de haut en bas. « - Evidemment. Tu peux penser que je suis fou ne te gêne pas. » Dis-je avec un sourire amusé sur les lèvres. Je suis certain que ça n’est pas la première fois qu’il aurait ce genre de penser de toute manière. Ce garçon est tellement beau a regardé. « - Mais oui. Tu es magnifique. Et tu es sans doute le plus beau garçon de l’école. » Après, je n’ai jamais vraiment fait attention aux autres, du moins pas à leur physique. Quand j’étais avec Raphaël, je ne voyais que lui. Et maintenant… C’est toujours un peu le cas en fin de compte. Ce n’est pas quelque chose qui a changé. Mais, je l’ai toujours trouvé beau et il le sera toujours à mes yeux. Je me mets à rire quand j’entends la suite. « - J’avais raison tu me prends pour un fou. Ton ex est un fétichiste psychopathe ! » Je lui fais une petite tape gentillette qui ne peut lui faire mal. Puis une grimace avant de hausser les épaules. Non mais heureusement qu’il plaisante. Ca serait l’horreur s’il me voyait réellement comme ça. Mais ça expliquerait aussi le pourquoi du fait qu’on ne soit plus ensemble.

Je me concentrais sur mes caresses ensuite. Je laissais mes mains dans son dos, les bougeant tout doucement. Je profite du fait qu’il soit proche de moi. Je ne sais pas comment je vais pouvoir me passer de ça. Il est comme un doudou vivant. Il est tellement important. Je suis tellement addicte de lui. Je crois que je vais sans doute avoir du mal à vivre la véritable séparation. Mais je ne vais pas penser à ça maintenant. J’ai droit à sa présence. Ses baisers. Je serai fout de venir gâcher les choses maintenant. « - Je l’a connu enfant. Elle n’était pas comme ça à l’époque. Elle était une fille simple. Enfin, je ne me suis pas vraiment poser la question, on s’entendait bien et c’est tout. Mais je comprends que tu ne puisses pas la supporter. Surtout qu’elle fait partie de nos ennemis. Honnêtement, nous nous sommes plus vraiment parler depuis notre entrée à l’école. Je ne sais donc pas plus que ça ce qui se passe dans sa tête. » Après tout, peu importe. Je ne m’intéresse plus à elle. Nous avons pris deux chemins différents. Je ne sais pas si nous pourrions redevenir des amis. Il faudrait que j’aie le temps de lui parler pour ça. Mais nous ne sommes pas faits pour nous entendre en étant dans des maisons opposés. Et je n’ai pas envie de faire affront à ma maison. Je souris doucement. « - Je ne suis pas le meilleur pour trouver des idées pour embêter les nouveaux. Mais bon. » Je hausse les épaules. J’ai au moins fait comme je le pouvais. Et puis, je suis quand même content. Tant que je m’amuse ça me va. Je ferme les yeux quelques minutes. Je reste silencieux. Enfin j’ai dit ce que j’avais à dire selon moi. Puis quand il reprend parole je me mors la lèvre. J’ouvre les yeux à nouveau pour pouvoir le regarder. « - Entre l’amour et être amoureux il y a malheureusement une différence. Et je ne t’en veux pas pour ça. Je veux dire… C’est normal. Tu vis ta vie. » Dis-je doucement en lui adressant un maigre sourire.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mer 7 Sep - 21:50

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il ne cessait de le regarder, n’en n’ayant pas réellement l’envie. Il aimait bien le fait de le regarder, il était plaisant au niveau facial et en plus de ça, pour le moment, il était assez inquiet pour le garçon parce que comme dit, il réfléchissait trop et en plus de ça, il n’arrivait pas à dormir. Justement parce qu’il réfléchissait trop, ce qui l’empêchait de dormir et ce n’était pas bon ça. Pas bon du tout même. Il pinçait finalement les lèvres en l’écoutant parler, fronçant doucement les sourcils peu de temps après. « Ah oui.. ? » Demandait-il assez doucement avant de se mordre l’intérieur de la joue peu après avoir dit ça, n’étant pas vraiment sûr d’avoir envie de poser la question qu’il avait en tête. Il n’était pas sûr de vouloir en connaître la réponse. Mais il était trop curieux comme garçon, donc, il la posait tout de même après avoir poussé un assez long soupir. « Et tu en es venu à quelle conclusion ? Tu penses qu’on devrait faire quoi ? Arrêter de se parler ? Continuer toujours la même chose ? » Demandait-il en replongeant son regard dans le sien et le brun rencontra le bleu. Ses yeux auraient d’ailleurs pu avoir l’air d’un air glacier aux yeux de n’importe qui, mais il ne pensait pas que c’était le cas. Lui, il les trouvait vraiment magnifique et presque chaleureux mais bon, là n’est pas la question.

Heureusement pour eux, la conversation continuait sur un ton assez jovial. Enfin, plus jovial qu’avant en tout cas. « De toute façon, les meilleures personnes le sont toutes, non ? Je veux dire, si personne n’était fou dans ce bas-monde, on s’ennuierait à mourir, tu ne penses pas ? » Demandait-il avec un léger sourire sur les lèvres. Il pensait réellement que personne ne devrait prendre cela comme une insulte parce qu’au moins, les gens bizarres, les fous sortaient du lot, ils étaient amusant. Il finissait par esquisser à nouveau un grand sourire, appréciant vraiment les compliments. Sérieusement, il aimait la façon dont il se sentait quand il était avec Jesus. Il se sentait réellement aimé. Et beau aussi. Tout ça grâce à tout ces compliments qu’il lui faisait. Enfin, tout ces compliments.. Il n’y en avait pas tant que cela mais c’était déjà bien, non ? En tout cas, c’était déjà plus que ce que des tas de gens lui diraient. « Je ne crois pas non, je pense que tu es tout de même bien plus beau que moi. » Dit-il avant de presser un tendre baiser contre la joue du garçon, de manière assez tendre, sa main posée sur son autre joue. Finalement, il laissait échapper un léger rire à la phase qui suivait mais son rire s’aggravait rapidement lorsqu’il sentait sa petite tape. « J’ai jamais dit que tu étais un psychopathe ! Juste que peut-être que le fait de me regarder dormir t’excitait un peu trop pour ton propre bien. » Dit-il avant de finalement hausser les sourcils de manière suggestive sans jamais le quitter du regard. Bien sûr, il était clairement entrain de plaisanter mais bon, si ça se trouvait le jeune homme était quelqu’un de réellement étrange et qui avait des fétichisme assez bizarre. Qui sait ?

Il frissonnait très légèrement en sentant ses caresses le long de son dos. C’était vraiment agréable comme chose. Il aimait beaucoup tout de même.. C’était vraiment plaisant. Son réflexe face à ces caresses fut de se coller un peu plus à lui. C’était automatique comme acte avec lui. Il sentait les caresses et voulait se rapprocher un peu plus, comme lorsqu’ils étaient en couple. Il l’écoutait parler, hochant doucement la tête, montrant qu’il écoutait ce qu’il disait, même s’il avait gardé son visage collé à la jointure de son cou avec son épaule. « Et.. Elle ne te manques pas ? » Demandait-il contre sa peau. « Je veux dire.. Elle était tout de même ton amie dans le passé..» Il comprendrait qu’il lui dise un peu, ce serait normal. Les gens qu’on connaît enfant et que l’on voit s’éloigner peu à peu, ils nous manquent toujours un peu dans le fond. « Du moment que tu t’amuses, c’est ça l’important. » Il déposait un nouveau baiser contre sa peau mais fronçait tout de même les sourcils par la suite, relevant le visage. Il voyait que ça ne plaisait pas à Jesus et en fait, il le comprenait parfaitement. Cela ne plaît à personne de voir que la personne que l’on aimait, et que l’on aime encore, passer d’être amoureux à aimer. « Ouais mais.. Je ne veux pas que ça te fasse du mal.. Je veux que tu sois heureux, c’est ce que j’ai toujours voulu. » Soufflait-il en caressant sa joue, le regardant dans les yeux avant de s’humidifier les lèvres.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Ven 9 Sep - 11:20





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus



Un soupire sort d’entre mes lèvres. Je n’ai pas spécialement envie de parler de ça, mais je crois que je n’ai même pas le choix de toute manière. Puis maintenant que j’ai commencé, autant que je continue. S’il m’en veut maintenant, au moins je serai sans doute un peu plus fixer sur l’avenir. Peut-être que j’arrêterai de me poser des questions et d’avoir peur de ce qui peut arriver. Je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas envie de répondre directement. Je préfère y réfléchir encore un peu. Je reste donc silencieux sur le sujet pour le moment, l’observant juste. Je n’ai pas peur de grand-chose généralement mais là, je peux dire que j’ai peur. Ce qui ne me plait pas du tout. Je n’ai pas envie d’avoir peur. Je reste le moment, j’ai envie de profiter de ce qui est encore agréable entre nous. De cette proximité, des câlins et des discussions toutes simples. Je souris donc quand il me fait part de sa théorie sur les personnes qui sont dites folles. Je secoue un petit peu la tête ensuite. « - Oui, le monde serait ennuyeux sans ces personnes. La différence c’est bien plus intéressant. Ce serait ennuyeux si nous étions tous parfait. » Dis-je calmement. Mais c’est sans doute ça qui doit attirer Raphaël chez l’autre. Pour le coup, j’aurai bien aimé qu’il soit normal et non pas qu’il soit bizarre. Mais une fois encore, c’est une tout autre conversation, que je n’ai pas envie d’avoir. « Non c’est toi qui est plus beau. » Raphaël est parfais à mes yeux. Puis il n’a pas de cicatrices, contrairement à moi. Il n’a pas de défaut. Il me plait toujours autant, même si son physique à changer tout de même, il est encore mieux. Je hausse les épaules avant de rire une fois encore. « - Mouais. Merci de te préoccuper de mon bien. » Je lui fais une grimace, en lui tirant la langue. Je sais qu’il essaie juste de m’ennuyer avec ces mots. Je ne suis pas un psychopathe, ou pas encore si jamais ça doit arriver un jour.

Puis je l’écoute me parler de Lily, une ancienne amie. Je hausse un petit peu les épaules en pensant à la jeune femme. « - Je trouve ça dommage, qu’on soit dans des maisons opposés et que nos caractères aient changés si fortement avec le temps. Mais c’est la vie. Je pense que si nous étions réellement de bons amis, nous le serions restés malgré tout. » Ce n’est pas le cas. Donc, il y a sans doute un truc qui n’allait pas entre nous. Bien que je ne vois pas tellement quoi quand j’y pense comme ça mais j’essaie de ne pas trop me tracasser de ce que j’ai perdu jusqu’ici. Sauf en ce qui concerne Raphaël mais ce n’est pas la même relation. Entre l’amour et l’amitié, c’est un autre monde. Je maintiens le regard sur lui approuvant le fait que je m’amuse et que c’est le principal. Puis finalement, je lui avoue avoir des sentiments pour lui. Même si c’est évident. Mais vu sa réponse, je comprends bien que les sentiments ne sont plus les mêmes des deux côtés. « - Bien sûr que ça me fait mal. C’est inévitable. » Dis-je doucement. Ca fait toujours mal et ça fera toujours mal. Je soupire un petit peu en réfléchissant. C’est peut-être le moment de repasser sur ce dont on parlait avant. Je me mords doucement la lèvre. « - C’est pour ça que je me dis… Qu’on doit s’éloigner. J’aime être contre toi. J’aime tes câlins, tes bras. J’aime dormir avec toi. J’aime tout de nous. Mais nous ne sommes plus ensemble et nous ne pouvons plus agir comme un couple. » Je le regarde dans les yeux quelques secondes. « - Le jour où on ne pourra plus être comme ça, parce que tu seras en couple et que ça ne sera pas correcte pour la personne, ça me fera super mal. Bien que ce soit déjà le cas. En fait… Non c’est le cas maintenant. Je vais devoir me séparer réellement de toi et ça me tue. Au final, je vais juste te perdre. Si avant ce n’était pas une réelle séparation, je crois que ça en est une. Pour que tu puisses être heureux avec la personne qui te plaît. Et c’est ce que je te souhaite aussi, car tu le mérites. » Dis-je avant de poser la tête contre lui doucement. J’essaie de retenir mes larmes. Mais au moins je lui parle à cœur ouvert cette fois. Parce que j’ai besoin de ça. Et de cette conversation.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Sam 10 Sep - 14:48

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il avait beau attendre sa réponse, vouloir savoir ce que le jeune homme allait bien pouvoir lui dire mais cette fois, quand il voyait que le jeune homme restait sans parler, il se tut. Cette fois-ci, il n’allait pas pousser un peu plus pour obtenir des informations. Si Jesus n’avait pas envie de lui dire tout de suite, ça allait parfaitement à Raphael. Il se contentait juste de regarder son ex-petit ami, hochant la tête quand ils changèrent de sujet, parlant plutôt des personnes assez folles en générale. « C’est exactement ce que je pense. Même s’il l’on ne s’entend pas forcément avec les personnes différentes de nous mais comme dit, il faut de tout pour faire un monde. » Dit-il avant de plisser le nez, ça sonnait si.. Poufsouffle. Il devrait arrêter de traîner avec sa famille pendant les vacances, ça ne lui réussissait pas du tout. Il finissait par plisser le nez, faisant une petite pichenette à Jesus, juste sur son front. « Je n’accepte pas cela, tu es bien plus beau que moi. » Dit-il avant de tirer la langue et il avait été sur le point de pecquer ses lèvres pour ponctuer sa phrase, mais il s’était souvenu qu’ils n’étaient plus en couple. Et ça lui faisait vraiment bizarre sur le coup. Mais il ne dit rien par rapport à cela. Il allait uniquement embrasser sa joue, un sourire se dessinant sur ses lèvres juste après cet acte. « Mais de rien, je serais toujours là pour m’occuper de ton bien-être, tu devrais le savoir. » Poursuivait-il avec un sourire dont on ne pouvait pas vraiment voir s’il était moqueur ou amusé. Dìos, même lui ne savait pas ce qu’il était. Peut-être un mix des deux… Clairement un mix des deux.

Il hochait la tête en l’écoutant. « Oui, c’est vrai. Peut-être que ça aurait été bien vu en plus, tu serais le chouchou des profs avec ton amie en Gryffy. Tu sais pour la bonne entente entre les différentes maison. Ce genre de chose. » Dit-il avant de hausser les épaules. En tout cas, ça l’aurait fait sortir du lot. Enfin, encore plus que maintenant en tout cas. Parce que tout de même… Il sortait bien du lot ce garçon. C’était peut-être une des choses qui avait tant plu à Raphael, qui sait ? Enfin bon, il pinçait doucement les lèvres en l’écoutant parler, caressant la joue de ce garçon, comme s’il voulait être un minimum réconfortant. Il se doutait bien que Jesus n’allait pas vraiment bien là de suite et il le comprenait. Oui, il le comprenait vraiment bien. « Peut-être que c’est inévitable mais ce n’est pas voulu. » Dit-il avant de pousser un léger soupir, le regardant encore et toujours. « Mais je voudrais tellement pouvoir faire en sorte que ça ne te fasse pas souffrir.. Comme ça, tu serais heureux. » Dit-il en pinçant les lèvres, se disant que peut-être que ça aurait été mieux dans un sens s’ils ne s’étaient pas quittés en de bons termes. Au moins, il ne l’aurait pas fait souffrir. Pas beaucoup en tout cas. « S’éloigner du genre de.. Ne plus se parler ? Ou bien uniquement ce que tu viens de citer.. Le fait d’agir comme un couple.. ? » Demandait-il en fronçant doucement les sourcils. Il s’était bien dit que ce n’était pas la meilleure chose à faire, qu’ils auraient du arrêter de se comporter de la sorte mais bon.. Raphael n’avait pas pu se résoudre à le faire. Va savoir pourquoi d’ailleurs. Peut-être parce qu’il était encore trop attaché à Jesus ? Peut-être qu’il ne voulait pas le perdre ? Ou bien c’était autre chose ? Il fronçait les sourcils en l’écoutant parler. Non, non ça ne pouvait pas arriver, si ? Ils n’était pas entrain de re-rompre ? D’avoir une rupture sérieuse ? Non ? Apparemment.. Si.. « Est-ce-que.. C’est vraiment la fin.. ? Genre.. La discussion qui marque notre réelle rupture et la fin de mes petits bisous.. ? » Demandait-il en fronçant toujours les sourcils, passant ensuite sa main dans le dos du garçon, y faisant de douce caresses. Il se disait bien que Jesus avait tout de même besoin de réconfort là tout de suite.
[/quote]


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Lun 12 Sep - 16:54





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus



J’approuve les mots de Raphaël pour le coup ! Je ne peux pas dire le contraire. Même si je ne m’entends pas avec le bizarre Soan, il faut de tout pour faire un monde. Mais je ne peux pas lui lancer cette phrase, sinon je vais m’en prendre une j’en suis certain. Donc je ne dis rien sur ça mais je n’en pense pas moi. Il sait juste que je suis d’accord avec ce qu’il vient de me dire, je pense que c’est suffisant en fait. Puis moi je sais aussi ce que j’en pense, donc tout est parfait, autant de pas ajouter des choses qui ne jouerai sans doute pas en ma faveur de toute manière. Il secoue ensuite la tête. « - Nous ne serons jamais d’accord sur la question. » Il dira toujours que je suis le plus beau et je dirai toujours qu’il est le plus beau. Pour moi c’est le cas et ça ne changera jamais. Il est un plaisir pour mes yeux et sans doute pas que les miens d’ailleurs. Dommage, j’aurai bien aimé dans un sens. Enfin soit. « - Ouais ouais merci. » Dis-je avec un petit sourire. Le fait qu’il sera toujours là, je n’en doute pas. Enfin j’espère que je ne dois pas douter de ses paroles mais pour le fait que ça soit pour mon faux côté fou ça ne m’enchante pas. Mais je prends ça dans les deux sens, c’est sans doute le cas et ce qu’il a voulu faire. Enfin, ce n’est que mon avis en tout cas.

Je me mets à rire quand j’entends ces mots à propos de Lily. « - Je n’ai pas vraiment une tête d’intello. Mais ça aurait été différent c’est vrai. Enfin bon. Les choses sont comme elles sont. Puis ça n’est peut-être pas plus mal. » Si Lily était toujours mon amie, je pourrai au moins avoir de l’aide pour les cours et je ne devrai pas recommencer une année. Elle m’aurait aidé et ça serait passé sans aucun problème. Mais les choses sont différentes comme je l’ai dit et souvent on ne peut pas changer ce qui a été. Un jour, peut-être après Poudlard, nous redeviendrons amis ? Ou alors avant mais nous devrons être les plus discrets possible pour ne pas attirer les foudres de nos maisons. Enfin, c’était des notes positives contrairement à notre conversation ensuite. Lui dire les choses que je ressens, sans lui mentir et sans rien cacher c’est la chose la plus difficile à faire. Je n’ai pas envie de mentir et j’en ai marre de faire semblant. Je me mords la lèvre avant de soupirer un petit peu. « - Ne t’en fait pas. Ce n’est pas spécialement de ta faute. Après tout si je t’aime, je t’aime qu’est-ce que tu peux y faire ? Je n’ai pas envie de te détester, je me sentirai sans doute encore plus mal si tu n’étais pas dans ma vie. » Dis-je calmement. Je serai seul surtout. Sans mon beau Raphaël, je ne serai plus rien du tout. Peut-être que je vais devenir plus rien du tout avec le temps ? Je me pose vraiment la question en tout cas. Je me pose tellement de question. Mon avenir est bien trop incertain pour que je puisse faire quoi que ce soit de concret. « - Je parle surtout de ne plus agir comme un couple. Même si j’ai envie de t’embrasser et te faire des milliers de câlins à chaque fois que je te vois. Je n’ai pas envie de devoir le faire mais je n’ai pas le choix. » Dis-je clairement. Pour moi, pour ne pas souffrir encore plus en fait. Quant au fait de ne plus me parler, je lui laisse le choix de la question. S’il en a envie il me parle, s’il n’en a pas envie il ne me parle pas. Je soupire doucement à ses questions puis je baisse les yeux, essayant de me défaire des larmes qui montent tout doucement. « - Oui… C’est une vraie rupture cette fois. Parce que je dois te laisser ta liberté. J’espère juste que tu seras heureux. C’est tout ce que je souhaite, que tu sois heureux. » Dis-je en passant les mains sur mon visage rapidement. Puis je les pose à nouveau sur Raphaël. J’ai quand même profité de ce moment, j’en profite encore. C’est sans doute un des derniers que je peux passer en étant si proche de lui. « - J’aimerai un dernier baiser ? » Je remonte mon regard vers le siens attendant de voir ce qu’il en pense.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Dim 18 Sep - 22:39

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il haussait vaguement les épaules en l’écoutant parler, ne le quittant jamais du regard. « Il faut croire. » Ajoutait-il avec un léger sourire sur les lèvres. C’était la vérité, ils ne seront jamais d’accord l’un avec l’autre parce que tous deux pensent que l’autre est bien plus beau que soi. Mais pour être honnête, lui, il trouvait que Jesus était bien plus plaisant à regarder que lui mais comme on dit, chacun ses goûts. Il finissait par lui faire un sourire, haussant les sourcils assez rapidement. « Mais je t’en prie. » S’était-il contenté de lui répondre. En tout cas, il sera toujours là pour le tatoué, que ce soit pour son côté fou ou bien autre. S’il venait à avoir des problèmes ou quoi que ce soit, le jeune homme ne devrait pas hésiter avant de venir voir Raphael, qu’importe ce qu’il soit. Même si d’ailleurs, ça se passait en plein milieu de la nuit. Ça ne le dérangeait pas. Pas du tout même, c’était le contraire d’ailleurs.

Il esquissait un sourire en écoutant le rire du garçon, il était comme une musique à ses oreilles. Il aimait vraiment entendre son rire. En réalité, il aimait le rire de beaucoup de gens, mais il aimait surtout être la raison de ces rires, c’était exaltant. Enfin, uniquement quand c’était des personnes qu’il appréciait, sinon, il préférait largement entendre les autres crier, pleurer, implorer son pardon ou des conneries de ce genre là. « Ouais, ce n’est pas faux. Tu as plutôt une tête de petit caïd, tu sais, genre le badboy. C’est plutôt plaisant si tu veux mon avis. » Lui dit-il avant de hausser les sourcils de manière suggestive sans jamais le quitter du regard mais finissait par tout de même hausser les épaules à cause de la suite de ses mots. « Oui, et c’est vrai, les choses sont faites et ça ne peux plus changer. Mais je ne suis pas persuadé que ce ne soit pas plus mal. Qui sait, peut-être que si tu lui parlais encore, tu serais la personne la plus épanouie de Poudlard ? » Lui dit-il assez simplement avant de finalement mais la conversation avait tout de même tourné au vinaigre après quelques temps. Enfin, il ne savait pas vraiment si l’on pouvait dire que cela avait tourné au vinaigre. En tout cas, le ton de la discussion avait tout simplement changé.. La discussion était un peu plus triste et c’était tout de même dommage. « Je le sais, je ne peux rien y faire… Mais j’aimerais tout de même pouvoir faire quelque chose pour t’apaiser. Comme ça, tu ne serais pas entrain de souffrir et tu n’aurais pas non plus besoin de me blesser.. » Lui dit-il en fronçant légèrement les sourcils, caressant tendrement l’avant-bras de son ex-petit ami. Il pensait tout ce qu’il disait, il n’avait pas envie qu’il souffre et il avait envie que ça n’arrive jamais. Il ne le méritait pas. Il continuait toujours de caresser son avant-bras du bout des doigts sans jamais le quitter du regard, cette mine inquiète omniprésente sur le visage. « Donc.. Tu veux qu’on prenne nos distances ? Enfin.. Surtout que je le fasse.. Je comprends. Ce n’est pas bon. » Lui dit-il en pinçant les lèvres, il aurait sûrement dû le faire il y a belle lurette mais va savoir pourquoi, il n’arrivait pas à s’y résoudre. C’était comme s’il était toujours irrémédiablement attiré vers lui. Mais quand il y repensait, c’était vrai que c’était beaucoup mieux pour Jesus s’il faisait ça. En fait, Jesus devait lâcher prise autant que Raphael avait besoin de le laisser s’en aller. Mais ce n’était pas des plus facile comme chose. Mais bon, au bout d’un moment, ils allaient sûrement réussir à s’en sortir. Chacun d’entre eux aura tourné la page et ils arriveront tout de même à rester bons amis, ça sonnait comme un bon plan tout de même. « Et je veux que tu sois heureux toi aussi Jesus. Ce serait vraiment bien comme chose ça tout de même.. » Poursuivait-il, sans jamais arrêter ses caresses sur son avant-bras, tentant de lui donner un minimum de réconfort. Il écoutait la question de l’hispanique, hochant doucement la tête. Il se penchait vers lui en fermant les yeux, une de ses mains sur la nuque de Jesus. Cela ne prit par la suite que quelques secondes avant qu’il ne finisse par presser ses lèvres sur celles de Jesus d’un geste tendre. Il avait beau ne plus autant l’aimer qu’avant, il aimait toujours ses lèvres. Elles étaient toujours aussi douces que la première fois et il ressentait toujours la même chose dans son ventre.


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Jeu 22 Sep - 13:32





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus



Finalement, je lui adresse un sourire en haussant les épaules. Je ne trouve rien à redire au sujet de notre petit désaccord puisque nous sommes d’accord de toute façon. Puis pour le fait qu’il soit là pour moi, je n’en doute pas et je suis là pour lui également. Je serai toujours là pour lui. C’est quelque chose qui est importante à mes yeux. Il est important pour moi. Encore bien trop important en fait. Mais les choses vont sans doute être différentes, enfin, je n’en sais rien. Je ne sais pas du tout comment l’avenir sera pour nous deux. En ce moment, ce n’est pas les pensées qui me réjouissent le plus mais c’est ainsi, je ne peux rien changer à ce qui est le destin. Comme je ne peux rien changer à ce qui s’est passé non plus. Comme nous en parlons pour mon ancienne amie, Lily. Si elle avait été dans ma maison ou moi dans la sienne, nous serions sans doute toujours des amis, mais maintenant, nous sommes plus des inconnus qu’autre chose. Elle n’hésitera jamais à me retirer des ponts si elle me surprend en train de faire des choses qui sont contraires aux règles. Comme Raph, n’hésite pas à le faire avec nos maisons ennemies, c’est logique en même temps, puisque les points sont importants. Je me mets à rire doucement quand j’entends les mots de Raph et lève les yeux au ciel. « - Bien sûr que ça te plait, mon côté badboy. » Si je ne lui plais pas, il n’aurait jamais vécu quelque chose avec moi. Or, nous avons eu une histoire donc j’imagine que je lui plais toujours un minimum. « - Peut-être. J’aurai au moins une amie dans l’école. Peut-être que si je la recroise un jour, ça se passera bien. Mais je ne forcerai pas les choses. Nous sommes dans des maisons opposées et je pense qu’elle comme moi n’ayons pas envie que ça se passe mal. On est loyale. Je suis un serpentard et je le resterai. » Je lui adresse un sourire directement. Je ne veux pas que ça change. Après, si mes relations étaient toujours positives avec la jeune femme, j’aurais peut-être quelqu’un avec qui parler, surtout en ce moment. Mais je ne m’en fais pas pour cette histoire. C’est le passé maintenant. Et je n’ai pas envie de penser à d’autres choses que je trouve tristes et difficiles.

En réalité, il y a déjà la conversation qui nous concerne qui est compliqué. Mes sentiments pour lui. Et ses sentiments disparus pour moi. Ce n’est plus la même chose, il ne tient plus à moi autant que je tiens à lui. Je m’en rends compte et il faut que je me fasse à cette histoire. Il ne sait rien y faire, il ne peut pas faire semblant de m’aimer encore, ça ne servirait à rien. Il ne peut pas me mentir non plus, je m’en rendrai compte bien assez tôt. Donc oui j’ai mal mais… Je ne peux pas lui en vouloir non plus après tout. Nous ne sommes plus ensemble. Et ce depuis un moment maintenant. « - Je te blesse ? Je suis désolé si je te blesse. » Dis-je directement. Ce n’est pas ce que je veux, je tiens à lui et je veux que son bonheur. Même si de mon côté c’est difficile, il passe quand même avant moi dans l’histoire et je pense qu’il sait très bien ça. « - Ne t’en fait pas pour moi. Ca ira. » Je lui adresse un sourire. J’ai envie qu’il croit en mes mots. En fait, ce dont j’ai peur c’est qu’il me laisse tomber complètement. Qu’il ne me calcule plus, que je n’existe plus pour lui. Je crois que la solitude dans ce cas, sera encore plus énorme. Mais je ne ferai rien pour que ça change car je ne priverai pas une personne que j’aime de ce qu’il aime. « - Ce n’est pas spécialement ce que je veux. Mais c’est qu’il faut. » Dis-je directement. Non je n’ai pas envie qu’il s’éloigne. Jamais je n’en aurai envie, mais il doit le faire même si je n’en ai pas envie. Je dois le faire aussi de mon côté. Ca fait mal mais ça passera non ? J’espère vraiment que ça passera. Je hoche doucement la tête. « - Je le serai peut-être avec le temps. » Il faut juste que j’y arrive, à tourner la plage. A faire avec. Et à vivre avec. Nous sommes tous dans la même maison et nous nous croisons au moins tous une fois dans la journée. C’est ce qu’il y a de plus difficile. Mais j’ai demandé un dernier baiser à Raph et il me l’accorde, ce qui me fait plaisir. Je pose les mains contre ses joues tout doucement pour pouvoir répondre à ce baiser. Je veux qu’il soit bien pour un dernier baiser. J’en profite. Je ressens toujours tellement de chose. Je m’en détache à contre cœur mais il est préférable que je le fasse. « - Merci. » Dis-je calmement en lui souriant un petit peu. Je bouge mes mains, les posant dans son dos simplement. Maintenant que les choses sont dites, je me sens un petit peu soulagé. Même si ça ne me rend pas moins triste pour autant. Mais au moins il sait ce qui ne va pas et je ne dois pas lui mentir. « - Tu es libre maintenant, je te laisse tranquille. » Je lui souris du mieux que je peux. Je n’ai pas envie qu’il ait une mauvaise vision de moi. Alors lui sourire c’est sans doute mieux que de pleurer. J’aurai le temps de le faire seul ça.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël S. Quesero
Slytherin Prince

avatar
Messages : 208 Points : 1751 Date d'inscription : 20/07/2016 Localisation : Cachots de Poudlard Emploi/loisirs : Etudiant Navigation :



Capacités en cours:
 




Caractéristiques:
 




Personnalité:
 




Pour voir l'histoire de Raphaël, c'est ici et pour lui demander des liens, c'est


SoanJamesSoan&JesusLilyJesus

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Dim 2 Oct - 13:36

Une virée nocturne
Jesus & Raphaël
Il haussait les sourcils de manières suggestives en l’entendant parler, ne se gênant pas pour l’observer là de suite. Enfin, l’observer… Il était clairement entrain de le mater et tout de même, ce qu’il voyait lui plaisait. Mais en même temps, c’est mieux que cela plaise lui plaise, non ? Sinon, ils n’auraient sûrement pas eu une telle alchimie lorsqu’ils étaient en couple, et avant de se mettre en couple. Sûrement aussi après d’ailleurs. L’alchimie, ça ne disparaît pas comme ça. La tension sexuelle a beau, on va dire s’évaporer, mais l’alchimie, ce n’est pas vraiment possible. Enfin, pas qu’il sache en tout cas. « Faut dire aussi que ton côté badboy te rends réellement canon, Jesus. » Lui dit-il avec un sourire sur le bout des lèvres avant de froncer très légèrement les sourcils par la suite, pinçant doucement les lèvres. « Mais tu as tout de mêmes des amis dans l’école non ? » Lui demandait-il. « Tu sais, tu peux rester un Serpentard tout en étant ami avec des Gryffondors ? Enfin, je pense. Personnellement je les aime pas et il me le rendent bien mais si tu veux être ami avec les lions.. C’est comme tu voudras, tu sais. » Lui dit-il avec un petit sourire sur les lèvres alors qu’il continuait de regarder son ex-petit ami avec un petit sourire sur le bout des lèvres. « Et si tu venais à avoir envie de lui reparler, tu pourrais comme par hasard la croiser dans les appartements des préfets étant donné qu’elle l’est aussi. Tu pourras faire semblant d’avoir voulu me voir dans le pire des cas. » Lui dit-il avant de hausser les épaules en caressant doucement l’épaule du garçon avec un petit sourire sur le bout des lèvres. « Mais après, c’est toi qui voit. » Ajoutait-il avant de caresser l’épaule de Jesus.

Il le regardait avant de pincer doucement les lèvres lorsqu’il entendait sa question. Peut-être bien que ça le blessait dans le fond, mais ce n’était pas pour autant qu’il fallait qu’ils en parle. Oui, parce qu’il se doutait tout de même que Jesus était un peu plus blessé, voir même beaucoup plus. Et la culpabilité était entrain de lentement commencer à prendre possession de lui. Ouais bon, de qui se moquait-il ? Il se sentait coupable depuis qu’ils avaient commencés à parlé de ce sujet là. Ouep, vraiment. Mais il n’était pas vraiment là pour parler de ses états d’âmes mais plutôt de ceux de Jesus. Il caressait doucement la joue du jeune homme en plongeant son regard dans le sien. « Ce n’est pas grave. Je pense bien que cela doit être encore pire pour toi, et j’en suis moi-même désolé. Si tu savais à quel point j’aurais préféré que ça ne te fasse pas souffrir.. Et il ne faut pas que je passe avant toi même pour toi-même.. Tu devrais penser à toi. Être un peu plus égoïste, que tu rencontres des personnes qui pourraient t’intéresser, te plaire même.. » Lui dit-il en le regardant et ce n’était pas faux, il pensait que ça serait beaucoup mieux pour Jesus s’il commençait à rencontrer de nouvelles personnes tout irait bien mieux. Bon, peut-être pas ‘bien mieux’, mais en tout cas, la situation pourrait vraiment s’améliorer, n’est-ce-pas ? Il allait doucement caresser les cheveux du jeune homme en le regardant, les lèvres toujours pincées. « J’espère vraiment que ça ira pour toi.. Et qu’on pourra tout de même être amis. Pas que nous ne le sommes pas maintenant mais en tout cas, que nous soyons entre autre, uniquement des amis, entre autre. » Lui dit-il avant de caresser doucement la chevelure du jeune homme une nouvelle fois. Et finalement, il lui avait demandé un baiser qu’il ne pu qu’accepter parce qu’honnêtement, il ne se voyait pas lui refuser ça. Pas maintenant. Et en plus de cela, il en avait eu envie. Et pas qu’un peu mais en même temps, il fallait dire qu’il appréciait beaucoup les lèvres de Jesus. Elles lui avaient toujours plus. Mais ce serait peut-être déplacé de le dire, non ?  Oui, ça le serait sûrement et pas qu’un peu. Donc, il faudrait plutôt qu’il s’abstienne. Il le regardait se détacher de lui, se reculant légèrement à son tour avant de hocher la tête en l’écoutant parler. « Et tu es libre toi aussi. »
© 2981 12289 0 – 727 mots


I can't help + Wise men say : « Only fools rush in » But I can't help falling in love with you. Shall I stay ? Would it be a sin if I can't help falling in love with you ? Like a river flows surely to the sea, darling, so it goes, some things are meant to be. Take my hand, take my whole life, too, for I can't help falling in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesus D. Moreno

avatar
Messages : 105 Points : 1243 Date d'inscription : 09/08/2016

Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    Mer 5 Oct - 11:08





Une virée nocturne
Raphaël & Jesus



Un sourire en coin se forme sur mon visage quand j’entends ses paroles. « - Je n’en doute pas. » Je sais que je suis beau. Je ne vais pas dire le contraire. Je pense pouvoir plaire aux autres, rien que grâce à mes yeux en fait. Par contre, peut-être que mon caractère est moins plaisant pour certaines personnes mais je m’en fous dans le fond, ce n’est pas important. Je maintiens les yeux sur mon ex petit-ami en haussant les épaules. « - J’ai quelques connaissances. » Deux personnes chez les Serpentard en réalité. Et Raphaël évidemment. Puis Isaiah. En réalité, je n’ai pas tellement de personnes autour de moi. Et je ne cherche pas à me faire des amis non plus. Je me dis que c’est tellement rare une amitié sincère que ça ne tombera certainement pas sur moi. Je préfère donc laisser la chance aux autres et je ne me fais pas de soucis vis-à-vis de ça. J’écoute ce qu’il me dit. Je n’ai pas très envie d’être ami avec des personnes de l’autre maison, celle de Lily. Je me vois mal être proche de l’une de ces personnes d’ailleurs. Je secoue la tête puis lui souris histoire de le rassurer. « - Oui comme tu dis. C’est moi qui vois. La solitude ne me déplait pas en attendant. » Je n’ai pas envie qu’il s’en fasse pour moi. Que j’ai des amis ou non. Je préfère qu’il s’en fiche. Ce n’est pas important. Je n’ai jamais eu des tonnes d’amis dans ma vie et je ne m’en suis pas porté plus mal. Mes amis moldus me manquent parfois, mais je ne peux pas spécialement en parler. Les sorciers n'aiment généralement pas qu’on soit trop proche de ceux-ci. Ca ne m’empêche pas de les revoir dès que je retourne chez mes parents.


Enfin soit, après l’amitié, il y a l’amour. Je porte toujours beaucoup d’amour pour Raphaël. En même temps, jusqu’à aujourd’hui. J’avais toujours l’impression d’être avec lui dans un sens. Alors que ce n’était que des illusions. Et le fait de retomber de tout ça, ça fait vraiment mal. Mais il faut savoir remonter et je le sais. Lui est passé à autre chose. Je dois le faire aussi. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire comme on dit toujours. Je le regarde attentivement puis hausse les épaules. « - Tu es tombé amoureux, c’est comme ça, tu ne peux rien y faire. C’est ton cœur qui a choisi. Tu n’as pas à t’en vouloir de ça. » Dis-je dans un premier temps. Mais il est peut-être préférable que je lui parle de ce que j’ai dans la tête finalement. J’en ai besoin. J’ai besoin d’avoir une réponse. « - Mais… J’ai l’impression que tu l’aimais déjà avant qu’on ne soit plus ensemble. Est-ce que c’est pour ça que… Entre nous ça n’a pas été plus loin ? Car tu l’aimais lui et pas moi ? » Je ne sais pas comment il va prendre la question mais ça n’a rien de méchant dans ma tête. Est-ce qu’il m’a trompé ou non ? Il peut comprendre que je me le demande non ? Enfin… J’espère. Mais soit, de toute façon, ça ne changera rien puisque c’est terminé entre nous. Je lui en voudrai sans doute un peu plus par contre… C’est normal non ? « - Oui… Oui nous serons des amis. Mais il faudra juste que tu me laisses le temps de me faire à l’idée que tu es passé à autre chose. » Je sais que pour le moment, il n’y a rien, juste un flirt, un jeu de séduction ou je ne sais quoi entre eux mais je préfère lui dire. Car ça sera encore difficile au début. Je le sais très bien. En tout cas, notre baiser marque réellement la fin de notre histoire. Mais il était agréable. Je regrette de ne plus pouvoir le faire mais c’est ainsi. Il est libre et je le suis aussi. Même si de mon côté, ça n’est pas forcément ce qui me réjouit le plus. Je hoche donc la tête positivement avant de lui sourire. « - C’est exacte. » Je racle doucement ma gorge avant de passer les mains rapidement sur mon visage. Je vais essayer d’être plus fort. Moins faible en tout cas. C’est le mieux que je puisse faire. « - Maintenant je vais sans doute pouvoir dormir. Puisque je t’ai dit tout et que j’ai eu mes réponses, ça ne devrait plus me travailler. » Dis-je en haussant les épaules simplement.
made by pandora. 761 mots
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne    

Revenir en haut Aller en bas
 

Raphaël & Jesus ▬ Une virée nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Virée nocturne [Luna]
» [Terminé][Couloir] Virée nocturne
» BARAK OBAMA : NI JESUS-CHRIST, NI FIDEL CASTRO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris  :: Howgarts :: Towers :: Tour d'Astronomie-