Bienvenue à toi et merci de ton inscription !
Nous espérons vraiment que le forum te plairas
et que tu y trouveras ta place ! ♥️
Votre groupe doit gagner !
N'oubliez pas de recenser vos points ICI afin de faire gagner votre maison
à la fin du mois ! Vous pourrez ensuite dépenser vos points ICI
Envie de Rp ?
Rendez-vous ici afin de demander des rps ! Et pour en avoir un
avec un partenaire au hasard, il faut s'inscrire ici
Les membres du mois !
Bravo à nos deux membres du mois Jesus D. Moreno et Mary McDonald !
Le groupe du mois !
Bravo à vous les Serpentards ! Vous avez durement gagné
votre place de groupe du mois !

Partagez | 
 

 Don't you worry Child ☆ Severus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur
Persephonia E. Paxton

avatar
Messages : 39 Points : 1359 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Don't you worry Child ☆ Severus   Mar 9 Aoû - 15:16


La potion prend la teinte souhaitée. Persephonia le sait, elle ne peut pas se tromper. Pas sur l'élixir de chance. Pas sur une potion, tout simplement. Dans ce domaine la sorcière compte comme étant l'une des meilleures, ce n'est pas pour rien. Elle est née avec une cuillère à la main, une fiole dans l'autre. Et son berceau était un chaudron. C'est une image, bien entendu. Mais une image parlante de ce qu'a été son enfance, de son rapport aux potions depuis sa jeunesse. Perse est née dans ce milieu, a grandit dedans, a voulu développer sa capacité dans cet art. Et à Poudlard elle est la meilleure. Avec Rogue, évidemment, qui est son partenaire depuis le début de la sixième année jusqu'à maintenant. Severus, avec qui elle cherche à améliorer quelques potions, regrettant néanmoins que parfois il soit à ce point borné et veuille faire cavalier seul. Ce qui lui a finalement permis de se remettre à quelques recherches en solitaires, dont elle se félicite aujourd'hui.

Un dernier tour de cuillère en bois, la potion arbore sa couleur dorée habituelle. Esquissant un sourire satisfait, la jeune femme remplit les quelques fioles qu'elle a initialement préparées avant de les étiqueter, de les mettre dans un carton, d'ajouter quelques sorts pour protéger le contenu d'une éventuelle casse pendant le transport. Oui elle miniaturise le tout pour l'envoyer un peu plus tard à ses parents. Puisqu'ils lui en ont demandés pour soulager le travail de Monsieur Paxton.

Persephonia finit tout juste son nettoyage quand des coups donnés à sa porte de la salle sur demande se font entendre. Surprise puisqu'elle n'attend pas de visite, la jeune femme retire son tablier qu'elle pose nonchalamment dans un coin, libère ses grands cheveux qu'elle a attaché en chignon un peu plus tôt, puis jette un regard à son reflet dans le miroir qui apparaît, ne sachant pas trop qui se tient devant la porte. Quelqu'un qui a besoin d'une salle précise probablement mais la rouquine l'en empêche comme la salle est déjà un laboratoire de potions.

Severus. La bleu et bronze ne l'attendait pas et le regarde surprise. Il a sa tête des mauvais jours, sa "tête de mangemort". La jeune femme sait ce que cela veut dire, malheureusement. Il se pose encore une fois la grande question ? Elle devrait refermer cette porte, fuir cet homme. Après tout, il condamne les né-moldus par ses pensées, hors la mère de Persephonia en est une. Et pourtant cette dernière ne peut s'y résoudre, ne peu se résoudre à le laisser devant la porte, à la refermer. Elle ne peut se résoudre à l'abandonner, quand c'est ce que d'autres ont fait. Poussant un soupir, sans un mot alors qu'elle sent déjà qu'elle risque de le regretter, la rousse s'écarte et le laisse entrer. La salle devient un salon à la demande de la rousse et elle le rejoint dans le canapé, un verre de whisky à la main pour le lui donner. Et puis la potionniste prend place à ses côtés.

"- Je préparais de la Felix Felicis." indique la rousse comme pour justifier son état avant de le regarder un instant. "Allez, raconte-moi..." souffle-t-elle finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue

avatar
Messages : 25 Points : 1015 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Sam 10 Sep - 23:16

Severus se trouvait devant la fenêtre donnant sur les profondeurs du lac et il avala une longue rasade de sa boisson. Depuis quelque temps, il se sentait de plus en plus partagé entre les deux camps. Le bien ou le mal? Devait-il réellement suivre le seigneur des ténèbres pour devenir puissant? Il ne savait pas quoi faire... Il se sentait tiraillé par deux parties de lui. Il voulait impressionner Lily, se prouver à lui-même qu'il pouvait faire partir de quelque chose de grand et être reconnu pour ce qu'il valait! Un soupire quitta ses lèvres lorsqu'il se rendit compte que son verre semblait vide. Il attrapa sa bouteille et se resservit une nouvelle fois pour noyer ses doutes dans l'alcool, ce qui ne fonctionnait jamais, mais il le faisait quand même par automatisme.

À 15 ans, il le faisait déjà pour oublier sa vie de merde. Il se perdait pour mieux se retrouver. Il se sentait si seul sans le réconfort de la boisson. Lily venait de mettre terme à leur amitié, son père (malgré qu'il ne le frappait plus) se montrait pire qu'un porc et les maraudeurs continuaient à s'en prendre à lui. La belle vie! Snape ne connaissait que le malheur, l'abandon ou la violence. Ce qui fit de lui un jeune homme si froid. Soudain, jeta son verre dans l'âtre de la cheminée avant de prendre une décision. Il devait parler à une certaine personne. Perséphonia...

Persée, de son surnom, paraissait être pour lui ce qui se rapprochait le plus d'une confidente. La jeune femme aillant réussi à contourner l'amure de son comparse, elle se fit vite une place dans sa vie. Il n'aimait pas se l'avouer, mais elle l'aidait beaucoup. Elle était à l'écoute et acceptait ses parts d'ombres et c'était peux dire. Aucun jugement. Il ne pouvait pas nier qu'elle fut importante pour lui. Il pouvait avoir confiance en elle. D'ailleurs, elle l'aidait beaucoup à penser à autre chose pendant quelques heures.  En tout bien tout honneur, ils avaient fait une sorte de pacte. Ils pouvaient... déraper de temps en temps, mais sans qu'il n'y ai d'attache. Ils profitaient d'une nuit pour se perdre réellement et éviter leurs tourments. Pour Severus, il n'y avait aucunement de l'amour. Il ne rompit pas le pacte.

Le Serpentard, sa cape sur ses épaules, prit le chemin vers une salle bien spécifique dans l'école... la salle sur demande. Il entra dans la pièce et elle se tourna. La surprise de la rousse face à lui se comprenait. Silence radio pendant une très longue période puis il revenait comme si rien n'était? Voilà du Severus Snape tout craché! Ses yeux cernés observaient la belle devant lui. Toujours aussi jolie et généreuse apparemment puisqu'elle le laissa entrer. Arrivé dans le salon improvisé qu'elle fit apparaitre, il s'écrasa lourdement sur le divan avant d'accepter cet énième verre.

- Je sais, ça sent encore, il répond lorsqu'elle s'adresse à lui. Persée... Tu sais que je fais de la magie noire... Je crois que je vais suivre le même chemin que... Malefoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persephonia E. Paxton

avatar
Messages : 39 Points : 1359 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Dim 11 Sep - 0:26

Pour être une surprise ça en est une. Ils ont beau être amis, il n'en reste pas moins que ces derniers temps il avait fait silence radio, rendant la sorcière folle d'une inquiétude effroyable. Plusieurs de ses lettres étaient même restées sans réponses et la jeune femme imaginait le pire. Non pas qu'il soit mort mais que sa décision soit prise, qu'il rejoigne les mangemorts. Ou qu'il lui tourne le dos, elle qui avait toujours été là pour lui, qui aurait donné sa vie pour la sienne et qui la lui dévoue entièrement d'ailleurs alors qu'elle s'empêche de vivre et de passer à autre chose, seulement parce qu'elle l'aime lui et le pense méritant de cette affection. Alors à le voir là avec sa tête des mauvais jours, la jeune femme se demande ce qu'il veut, ce qu'il attend d'elle. De l'écoute ? Ou un peu d'affection ? Il a été le premier pour elle. Et le seul à dire vrai. Par un fichu pacte, pacte brisé avant même qu'elle ne l'accepte. Juste parce que comme ça de temps en temps, pour quelques heures, il est à elle. Rien qu'à elle.

De la magie noire, oui la jeune femme est au courant, tout comme elle connait son penchant pour les mangemorts, son hésitation... Elle ne date pas d'hier, il en parlait déjà un peu, avec légèreté ces derniers mois. Et les choses semblent se préciser. La rousse est dépitée. A force de ne pas venir la voir, il s'est bercée de ses bêtises. La jeune femme s'était promis d'être toujours là, de l'écouter, le conseiller, le détourner de cette voie. Un bel échec. Se levant, la sorcière par se servir un verre de whisky pour elle aussi. Elle en aura besoin, d'autant plus qu'il a dit les mots fatidiques, ceux qu'elle redoute depuis un moment maintenant, ceux qu'elle s'est imaginé entendre des milliers de fois et qui ne sont pourtant pas les plus terribles que cet idiot finit pourrait prononcer.

"- C'est parfois tentant, de se laisser entrainer dans quelque chose qui nous semble grand, puissant. La magie noire a ce côté sympathique de l'interdit j'imagine. Après, c'est un deal entre soit et sa conscience, retourner en arrière n'est pas facile je suppose, même quand on nous tend la main pour nous offrir une seconde chance... Le jeu en vaut-il la chandelle ? Qu'y a-t-il à gagner de ce côté là ? Aussi haut que l'on pourrait être dans ses rangs, on ne sera jamais qu'un sous-fifre aux mains d'un tyran." elle s'arrête un instant et dévisage son interlocuteur, prenant une gorgée de sa boisson qui lui réchauffe la gorge. Et puis quand elle est sûre qu'il a put prendre convenablement conscience de ce qu'elle a dit, la sorcière se lance de nouveau. "La question Severus est simple. Es-tu prêt à tuer, au nom d'un autre ? A tuer des gens comme ma propre mère ? A tuer des gens comme Lily ? Peut-être même à tuer des gens comme moi ? Après tout, je suis fille d'une née-moldue, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue

avatar
Messages : 25 Points : 1015 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Dim 11 Sep - 4:57

Il l'écoute parler, lui dire son avis. Il réfléchi à chacune de ses paroles. Elle avait raison... Pouvait-il tuer des gens comme lui, des gens comme comme sa mère à elle ou son père à lui ou des gens comme... elle? Le ferait-il vraiment pour la puissance, pour la reconnaissance? Intérieurement, une petite voix lui souffle que oui. Qu'il pourrait le faire s'il osait seulement approcher les rangs du seigneur des ténèbres. Il ne lui restait qu'un seul pas à faire. Facile. Voilà une évidence. Il pourrait le faire ci facilement. Le plus dur semblait plutôt de ne pas y succomber. Pour avoir approché la magie noire de si près, il savait que le plus difficile restait de faire le bien et non le mal.

Il se rapproche de la rouquine et il pose son regard sur elle. Il lui arrache son verre des mains qu'il dépose sur la première surface plane qu'il trouve. Ça faisait un long moment qu'ils ne s'étaient pas retrouver seuls comme cela. Depuis quelques mois au moins. Il ne l'avouerait pas, mais ça lui manquait ces rendez-vous dans la salle sur demande lorsque tout le monde dormait.

- Tu as probablement raison. Je ne devrais même pas y penser. C'est idiot. Je n'ai aucun intérêt à faire partit de ça.

Faux! Faux, faux. faux! Il en voyait encore tout pleins des bonnes raisons pour s'enrôler, mais il ne souhaitait pas perdre la dernière réelle amie qui lui restait. La seule qui l'écoutait réellement et qui ne le jugeait pas. Après tout, il restait humain et il avait besoin de quelqu'un avec qui parler et d'un corps chaud pour assouvir ses besoins du moment. Ses bras viennent entourer sa taille pendant que l'alcool parle pour lui. Il laisse ses lèvres voler celles de Persée avec une fougue conduite par une simple envie. Ça faisait des mois qu'il était insatisfait. Nuit après nuit, la même rengaine. Il n'y avait qu'elle qui savait le contenter comme il se devait. D'ailleurs, il lui avait déjà avoué une fois qu'elle seule savait calmer son appétit, mais elle dormait profondément après une nuit agitée.

Doucement, il la fait asseoir sur le canapé et il pose ses mains sur le dossier, de chaque côté de sa tête avant de retrouver ses lèvres si douces. Le sorcier doit être devenu accro pour désirer autant une personne de cette manière. Il ne l'aimait pas ou presque pas. Il ressentait que de l'amitié pour elle et rien d'autre. Pour lui, tout était claire et net. Ce n'était qu'un échange de bons procédés. Ils avaient conclus un marchés, il avait tenu sa part du marché et il croyait qu'elle tenait le sien. Il ne voyait, donc, aucun problème à recommencer cette fois et toutes les autres qui allaient suivre. Ses doigts viennent caressés le corps de la jeune-femme avec délice, appréciant les formes de cette dernière. Il se disait qu'il allait passer une belle soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persephonia E. Paxton

avatar
Messages : 39 Points : 1359 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Ven 16 Sep - 8:48

Debout face au sorcier auquel elle parle entre deux gorgées de whisky, qu'elle essai désespérément de raisonner, la jeune femme se sent envahie par une tristesse sans nom en posant son regard sur lui et à mesure qu'elle parle, les mots que le vert et argent a dit s'incrustent un peu plus dans son esprit. Suivre le même chemin que Malefoy. Tout ça pour quoi au juste ? La serdaigle ne comprend pas ce qui peut le motiver de ce côté-là de la magie. Oui bien sur les ténèbres ont quelque chose de passionnant mais de là à vouloir rejoindre un groupe aussi intolérant... Et elle dans tout ça ? Il ne semble pas comprendre l'ampleur de sa décision. Se rend-t-il seulement compte de ce qu'ils prônent tous ? La victoire du sang-pur, la mort des moldu, l'asservissement ou la mort des sangs "impurs", de ces "infâmes" nés moldus. La mort de gens comme Lily, de gens comme Persephonia.

"- Non aucun." affirme la sorcière en reprenant le verre qu'il vient de lui arracher des mains, pour le vider d'une traite et le reposer sur la table basse. Et puis elle lui accorde un regard grave, peu convaincue par ses mots et la reconnaissance de l'absurdité d'une telle volonté.

La jeune femme frissonne en sentant les bras du Serpentard autour d'elle, autour de sa taille, et elle comprend ce qu'il veux, ce qu'il cherche, ce qu'il attend d'elle quand leurs lèvres se rencontrent. Un peu perdue, la rousse répond timidement tout d'abord puis avec un peu plus d'empressement. Mais ce n'est pas ce qu'elle veux, pas ce soir, pas après qu'il lui ait dit des choses pareilles. Il revient après des mois pour lui dire ça et profiter de leur petit arrangement ? Persephonia prend sur elle pour ne pas laisser les larmes couler. S'il savait que ce contrat était caduque avant d'être passé... S'il savait la douleur que c'est de se laisser guider par une envie fugace en se disant que l'on a "au moins ça". Pas grand chose, en réalité. Et qu'elle soit la seule à calmer son appétit, ce qu'elle ignore d'ailleurs, ne rend pas la chose plus glorieuse ou agréable pour autant. Ce soir, c'est trop pour une seule nuit. Et pourtant il n'a aucun mal à la faire s'asseoir sur le canapé, encadrer son visage de ses bras, l'embrasser, laisser ses doigts courir sur elle : fermant les yeux elle s'abandonne, quelques instants.

Et puis la conscience reprend le dessus et la sorcière le repousse. Pas ce soir, ce n'est pas ce qu'elle veux. Elle est encore trop peinée, trop chagrinée, ébranlée à l'idée d'échouer. Et trop touchée, aussi, de n'être qu'un jouet pour lui, depuis tout ce temps. Le repoussant la sorcière se redresse et gagne la porte-fenêtre pour perdre son regard au dehors en réprimant un sanglot tandis qu'une larme coule, solitaire, sur sa joue.

"- Tu dis que tu ne vois pas l'intérêt et pourtant je... je suis sûre que tu y pense encore. Je suis sûre que tu serai incapable de me jurer devant la magie elle-même que tu n'aura plus ce genre de désir." commence la sorcière en rongeant nerveusement l'ongle de son pouce droit. "Et puis je ne suis pas une poupée tu sais. Tu n'es pas obligé de venir seulement  quand tu veux tirer ton coup, me dire trois mots comme par obligation puis faire ton affaire. Je... je suis une femme tu sais. Avec un tant soit peu d'amour propre, au cas où tu ne l'aurai pas remarqué. Une femme qui n'a peut-être pas envie de coucher avec un homme qui pense encore qu'il pourrait tuer pour le pouvoir... Qui pense encore qu'il pourrait tuer des innocent comme elle parce que leur crime est de ne pas avoir un sang "pur".".

Quelques instants, la sorcière se tait et le dévisage, le temps de trouver les mots adéquat, de savoir comment poursuivre. Elle voudrait tellement lui faire entendre raison, tout en songeant ne pas en avoir le pouvoir aors que la vie du brun ne tient finalement plus à grand chose, plus qu'à la jolie sorcière et sa présence à ses côtés.

"- Tu as tellement d'autres moyens de devenir quelqu'un ! Pourquoi tu veux te gâcher, pourquoi !? Tu pourrai gagner la reconnaissance par les potions, tu es tellement doué pour ça. Tu aurai plus à y gagner et tu ne serai ni le jouet, ni l'elfe de maison, de qui que ce soit..." fait tristement remarquer la sorcière, une seconde larme glissant sur sa peau de pêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue

avatar
Messages : 25 Points : 1015 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Mer 28 Sep - 2:47

Severus se fait rapidement repousser. Un peu surpris, il reste debout à l'observer sans vraiment comprendre sa réaction au départ parce que c'était la première fois qu'elle refusait. La plupart du temps, elle répondait à sa tendresse et ils finissaient dans la chambre ou dans la salle sur demande, tout dépendant si c’était l'été ou durant les cours. Là, elle le regarde avec une telle tristesse et lui explique son point de vue. Il reste silencieux sans dire quoi que ce soit, serrant parfois les dents comme elle lui dit qu'elle sait qu'il y pense encore. Évidemment, elle le connaissait que trop bien. Il sert le poing avant de s’avancer vers elle… pour simplement venir replacer une mèche de cheveux derrière son oreille.

- Peu importe mon choix, tu ne seras jamais un objet, un accessoire pour combler un besoin passager avant de partir tel un voleur. Je n’ai pas l’intention de te donner cette impression et je ne l’aurais jamais. Tu mérites du respect, puis si tu ne souhaites pas poursuivre parce que ton amour propre est touché, je ne te retiendrais pas. Dans notre entente, j’ai été claire. C’est un échange de bons procédés et si tu n’y trouve pas ton compte, je n’ai pas à me servir de toi. Tu n’as qu’un mot à dire « Non » comme tu viens de le faire. J’ai compris, je te traiterais mieux à l’avenir, c’est seulement que…

Il se tait. Rogue n’était pas le meilleur pour communiquer, il ne savait pas plus parler de ses sentiments. Déjà que fierté oblige, il n’aimait pas se mettre dans un état de faiblesse devant qui ce soit.

- Bref, tu es une amie avant tout. Je te promets que je serais toujours là pour veiller sur toi comme je veille sur Lily de loin.

S’il s’enrôlait vraiment dans le Mangemorts, il allait s’assurer qu’ils ne les trouvent pas. Il s,en faisait un point d’honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persephonia E. Paxton

avatar
Messages : 39 Points : 1359 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Mer 28 Sep - 9:07




Look down,
The ground below is crumbling.
Look up,
The stars are all exploding.

Elle pousse un soupir en le regardant, ne comprenant pas comment un homme peu à ce point faire mal, comment il peut vous ronger de cette manière là sans même en avoir conscience. Comment peut-il tenir de tels propos et devant elle qui plus est ? Formuler l’hypothèse de devenir un mangemort ? Elle a beau ne pas être une née-moldue elle-même, sa mère en est une et son père n’est qu’un sang-mêlé. Selon les idées de l’auto-proclamé seigneur des ténèbres elle n’est pas bien haut dans la hiérarchie de la pureté du sang.

It's the last, day on earth,
In my dreams, in my dreams,
It's the end, of the world,
And you've come back, to me.
In my dreams.

Persephonia se détourne de lui, quelques instants, le temps de penser, de cacher les sentiments trop évidents qui commencent à se lire sur son visage alors qu’elle l’entend parler. Pas un objet ? Cela lui va bien de dire ça, quand il revient après des jours et des jours d’absence et ne prend pas même une dizaine de minutes pour lui parler avant de commencer à lancer les hostilités pour faire son affaire. La bleu et bronze a un soupir. Dire non. Cela lui va bien de dire ça mais comment pourrait-elle refuser quand cela lui permet, au moins un temps, de ne l’avoir que pour elle ? La jeune femme sent son cœur se fendre en songeant ainsi. Si seulement il savait à quel point sa règle débile est caduque et cela depuis le début.

Between,
The dust and the debris.
There's a light,
Surrounding you and me.

«- C’est pourtant un peu l’impression que tu donnes… Tu ne t’es pas occupé de moi pendant… des jours, pas même un salut, à peine un regard en cours malgré le partage de la même paillasse et… et tu reviens le sourire aux lèvres d’un coup. Sans prendre le temps de parler, en prime, tu commences ta petite affaire. Alors permet-moi de douter oui. Permet moi de croire que tu me prend pour un accessoire. Je ne suis pas censé être seulement la fille que tu sautes, je croyais être ton amie, aussi !» lance la jeune femme. «Ce n’est pas question de ne pas y trouver mon compte, j’y trouve parfaitement ce pour quoi j’ai accepté. Le problème c’est ton comportement en parallèle Severus ! Alors oui, tu as intérêt à mieux me traiter à l’avenir...»

And you hold me closer than I,
Can ever remember being held,
And I'm not, afraid to sleep now,
If we can stay like this until.


La sorcière revient auprès de lui, cherchant les bras du sorcier pour se presser contre ce dernier et oublier ses tourments. Elle soupire en sentant la prise de ses bras se resserrer autour d’elle comme elle pose sa tête sur son épaule. Et là, encore une fois, comme souvent, elle se demande pourquoi elle s’est entiché de cet homme qui en aime une autre et qui vient encore d’évoquer d’ailleurs cette dernières. Elle se demande pourquoi elle ne parvient pas à jouer carte sur table, à dire ce qu’elle ressent et le mal qu’il peut lui faire parfois, comme il est évident que malgré la présence de la rousse auprès de lui, malgré l’absence d’une autre, c’est encore à cette dernière qu’il pense. Persephonia, contre lui, essai de chasser de son esprit ses mauvaises pensées, pour profiter d’un instant de répit. Le nez dans le cou du sorcier elle a l’impression d’aller mieux. Bonheur éphémère que d’être celle qu’il tient dans ses bras. Il oubliera cette étreinte aussi vite qu’elle l’a provoquée, la sorcière s’en doute évidement. Mais même si cela ne compte pas pour lui, cela lui fait du bien d’être là, dans l’immédiat.

In my head I replay your conversations,
Over and over 'til they feel like hallucinations,
You know me, I love to lose my mind....
And everytime anybody speaks your name,
I still feel the same, I ache, I ache, I ache inside.

«- Tu me le promet ?» souffle la sorcière dans le cou de son ami, sans mentionner Lily comme elle n’a aucune envie, dans l’immédiat, de penser à elle ou pire, que lui y pense. Il serait bien capable, selon la serdaigle, de regretter que ce ne soit pas la rouge et or entre ses bras. Et comme elle ne veux pas songer à Lily, elle y songe justement et la pensée perfide qu’il puisse regretter de n’avoir qu’elle entre ses bras et non la fille de ses rêves fait incroyablement mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue

avatar
Messages : 25 Points : 1015 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Sam 8 Oct - 18:48

Chaque mots deviennent tel un poignard dans le ventre du Serpentard. C'est vrai, il est un horrible idiot sans classe ni respect. Il l'avait pas traité mieux que Lily. Non, c'était bien pire. Il lui avait promis que ça ne changerait rien entre eux, mais maintenant, il lui parlait à peine. Il venait chercher son du, se rhabillait puis repartait tout aussi rapidement qu'il était venue. Comment garder estime en sois même avec un tel traitement? Il soupire en se demandant comment aurait réagit Lily dans un tel cas. La question ne se posait pas, elle aurait refusé le pacte.

Elle viens se serrer contre lui et il soupire, la serrant doucement dans ses bras avec douceur malgré qu'il n'était pas vraiment affectueux. Elle méritait tellement mieux que le traitement qu'il lui donnait. Elle n'était peut-être pas SA rouquine, mais elle restait son amie. La seule qu'il avait pour le moment depuis sa stupide erreur de jugement. D'ailleurs, il ne comprenait pas comme elle faisait pour le supporter encore. Un vrai idiot, voilà ce qu'il était réellement. Elle serait probablement plus heureuse sans lui, mais elle restait. Il n'allait pas la repousser néanmoins, sinon il serait terriblement seul.

- J'avoue... J'avoue que je suis allé trop loin. J'ai toujours agis en vrai imbécile et après, je me questionne pourquoi je suis seul! J'ai déjà perdu mon amie d'enfance, je ne veux pas que tu me laisse tomber aussi. Tu... es la seule personne qui me reste. Je veux dire, la seule qui me vois comme ce que je suis vraiment et non pas pour un bon élément pour leur camps. Je ne pourrais jamais assez te remercier pour me soutenir, Persée. Puis évidemment que je te le promet. Hors de question de ne rien faire si je te sais en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persephonia E. Paxton

avatar
Messages : 39 Points : 1359 Date d'inscription : 23/07/2016

Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   Sam 8 Oct - 19:05

En regardant le vert et argent, Persephonia se sent un peu anxieuse au sujet de sa réponse comme il ne semble pas décidé à lui apporter plus de précisions dans un premier temps. Il lui semble que le moment entre son interrogation et la prise de parole du sorcier dure une éternité. Peut-être est-ce dû à l'appréhension qui la gagne quand elle ose songer qu'il pourrait répondre négativement et la planter là. Merlin qu'il est dur d'être l'amie et d'aimer tout à la fois, qu'il est dur d'être proche d'un homme en sachant qu'il se rapproche d'un groupe détestant notre faible origine sorcière, au sang trop impur puisque la mère est née moldue. La rousse sait que dans la hiérarchie sorcière selon ces gens, elle n'a pas grand chose pour elle, pas grand chose en sa faveur.

Regardant les lèvres de son partenaire la rouquine rêve de les lui voler et de dire qu'elle l'aime, d'envoyer valser le pacte et de dire comme il est caduque depuis sa naissance. De tout envoyer bouler pour ne laisser voir au final que la vérité, la vérité vraie, dans toute sa splendeur et sa complexité. La jeune femme le regarde encore, ses yeux si noirs la font chavirer et elle ferme une seconde les paupières pour pouvoir lui échapper brièvement. Quand elle les rouvre, ses yeux verts croisent quand-même ceux du sorcier et l'espace d'une seconde elle pense l'embrasser avant de s'en empêcher. Il ne comprendrait pas et croirait qu'elle veut seulement s'amuser. Si seulement c'était aussi simple et facile que ça la jeune femme souffrirai peut-être beaucoup moins.

"- J'espère qu'un jour tu oublieras réellement toutes ces sottises. Je l'espère de tout mon coeur Severus. J'espère que.. que tu réalisera ce que tu fais avant qu'il ne soit trop tard. Avant que ton âme ne soit... pervertie totalement par eux. Avant que tu ai à regretter tes choix pour le reste de tes jours. Je suis ton amie et je me sens si impuissante à te faire ouvrir les yeux que ça en est douloureux..." intervient la jeune femme en le regardant fixement, analysant les moindres réactions de son visage. "Ça fait mal de voir que notre amitié ne te détourne pas de ce mauvais chemin. Mal de voir que tu es presque décidé. Presque prêt à franchir le point de non-retour. Et je ne comprend pas Severus. Je ne comprend pas ce qu'ils te promettent de mieux que je ne te propose, ce qu'ils ont à t'offrir et que je n'ai pas." souffle la jeune femme en lui adressant un petit regard des plus désespérés avant de se blottir un peu plus contre lui en soupirant. "Je voudrai tellement... Je voudrai tellement que tu oublie tout ça si tu savais. Tu n'en a pas besoin. Tu n'as pas besoin d'eux pour être quelqu'un. Et tu n'as rien à prouver à personne. Encore moins à Potter et sa bande qui diront qu'ils avaient raison à ton sujet..." dit Persephonia en espérant que jouer sur la corde sensible soit efficace. Qui sait ?

Se séparant un peu de lui la rousse l'observe et tente un sourire mais elle ne peut pas, n'y arrive pas. C'est plus fort qu'elle et plus fort que sa volonté. Tout ce qu'elle voudrait maintenant, sur l'instant, c'est qu'il promette vraiment que ces idioties ne l'intéressent plus, que leur amitié, que la rousse, compte trop à ses yeux pour cela. Mais elle sait que ce n'est pas possible et que le brun ne dira pas ça. Elle n'est qu'une amie pour lui après tout et pas la meilleure, juste une ombre de Lily Evans. Une autre rousse au regard vert.

"- Pour le pacte je suis ok pour continuer. Si tu change de comportement et que je redeviens ton amie avant d'être juste ta partenaire de couette. Pour le reste je te laisse pas tomber. Jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message(#)Sujet: Re: Don't you worry Child ☆ Severus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't you worry Child ☆ Severus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Severus rogue, Le mangemort....
» Présentation de severus.rogue (alias rogue ^^)
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» Severus Rogue
» HP et le pouvoir de l'Enamorento ou Severus Rogue amoureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tempus Tenebris  :: Howgarts :: Seventh Floor :: La salle sur demande-